lundi 30 juillet 2018

291 enfants sont toujours détenus dans les prisons israéliennes (OLP)

Hanna Ashrawi, membre du Conseil exécutif de l’Organisation de Libération de la Palestine (OLP), a fait savoir qu’il y avait toujours 291 enfants détenus dans les prisons israéliennes



Hanna Ashrawi, membre du Conseil exécutif de l’Organisation de Libération de la Palestine (OLP), a fait savoir qu’il y avait toujours 291 enfants détenus dans les prisons israéliennes.

Ashrawi qui a publié un communiqué après la libération hier de « la Palestinienne courageuse » Ahed al-Tamimi, a déclaré :

« Il y a environ 5.900 Palestiniens dans les prisons israéliennes dont 291 enfants ».

Appelant à la libération des tous les détenus dans les prisons israéliennes, Ashrawi a dénoncé les violations des droits de détenus palestiniens par Israël, accentuant le silence de la communauté internationale face à ces traitements inhumains et illégaux.

Ahrawi a rappelé que Temimi et sa maman ont été placées illégitimement en garde-à-vue et qu’il s’agit d’une interpellation politique.

Il a indiqué que ce qu’ont vécu Temimi et les autres prisonniers palestiniens manifeste le caractère peureux des forces d’occupation, ajoutant que la famille Temimi était devenue le symbole de la résistance, l’honneur et la fierté.

La « Palestinienne courageuse » Ahed al-Tamimi, titulaire du prix Handhala de Bravoure ainsi que sa mère avaient été libérées hier.

Les soldats israéliens qui avaient fait incursion chez Tamimi le 19 décembre 2017 à Ramallah, l’avait ensuite placée en garde-à-vue. La maman Narimane al-Tamimi qui s’était rendu au centre de détention dans l’Est de Ramallah pour s’informer sur la situation de sa fille, avait aussi été interpellée par les soldats israéliens.

Aucun commentaire: