mardi 31 juillet 2018

Norway demands Israel explain seizure of boat bound for Gaza

La Norvège demande à "israël" d'expliquer la saisie d'un bateau à destination de Gaza

"We have asked the Israeli authorities to clarify the circumstances around the 
seizure of the vessel and the legal basis for the intervention," the spokesman
 for the Norwegian foreign affairs ministry in Oslo said.


Norway has asked Israel to explain the legal grounds for detaining a Norwegian-flagged fishing boat seized while activists tried to sail with aid to the Gaza Strip, Norway’s foreign ministry said on Tuesday.

The ministry said its diplomats in Israel had been providing consular assistance to five Norwegians

Birawi: ‘All Countries Must Protect Their Nationals on Board the Freedom Flotilla’

Birawi: «Tous les pays doivent protéger leurs ressortissants à bord de la flottille de la liberté»

The International Freedom Coalition has set sail again to challenge 
Israel's blockade on Gaza. (Photo: via Facebook)



Chairman of the International Committee for Breaking the Siege of Gaza, Zaher Birawi, has called on all countries with citizens on board the Freedom Flotilla to protect the lives of their nationals and ensure the delivery of medical aid and fishing boats to the besieged Gaza Strip.



In a press statement issued yesterday, Birawi condemned the Israeli aggression on the flotilla ships in international waters which saw activists arrested and medical supplies seized.

He said:

“The legal committee and lawyers of the Freedom Flotilla will do everything necessary to ensure the participants’ safety and their release.”



Birawi stressed that the Israeli navy forces’ interception of the ships in international waters is

“Piracy in violation of international laws and an aggression on peaceful activists who do not constitute any threat to the occupying power”.



The Gaza Strip has endured a 12-year Israeli siege which has limited electricity supplies and the delivery of vital medicines, leaving residents struggling to survive. The UN has warned that Gaza could become “uninhabitable” by 2020.

(MEMO, PC, Social Media)

Israel seeks to isolate Palestinians from global support

Israël cherche à isoler les Palestiniens du soutien mondial


Israel’s policy is to isolate Palestinians from the outside world and obstruct the work
 of human rights defenders who document violations. Najeh HashlamounAPA images



Two Dutch researchers were detained, subjected to humiliating treatment and abuse and then deported by Israel earlier this month.

Their experience is part of Israel’s policy to isolate Palestinians from the outside world and obstruct

Israel sentences Palestinian student activist to jail

"israël" condamne une activiste et étudiante palestinienne à la prison

Palestinian student, Ola Marshoud, 21 year-old [File photo]

The Israeli Salem military court yesterday sentenced Palestinian student, Ola Marshoud, to seven months in jail after finding her guilty of participation in anti-Israel student protests.

The 21-year-old from the Balata refugee camp near the occupied West Bank city of Nablus was

Israeli Soldiers Abduct A Young Man In Bethlehem

Des soldats israéliens enlèvent un jeune homme à Bethléem


Dozens of Israeli soldiers invaded, on Tuesday at dawn, the Deheishe refugee camp, south of the West Bank city of Bethlehem, and abducted a young man.

Media sources in Bethlehem said the soldiers stormed the refugee camp from its main entrance, near the Jerusalem-Hebron city, before invading and searching homes, and abducted a young man,

UNRWA : les suppressions d’emplois à Gaza ont un effet dévastateur

Une enseignante travaille avec ses élèves dans une école de l'UNRWA dans 
le camp d'Arroub, en Cisjordanie - Photo : UNRWA/Alaa Ghosheh

Maram Humaid – Les employés de l’UNRWA dans Gaza sont en état de choc après les suspensions d’emplois dans l’agence des Nations Unies, laissant de nombreuses personnes face à un avenir incertain.

Raffat Abu Hashim travaillait dans son bureau de l’agence de l’Office de secours et de travaux des Nations Unies (UNRWA) à Khan Younis, au sud de la bande de Gaza, lorsqu’il a reçu le courriel tant

INTERVIEW – Shlomo Sand : « Israël a voulu bâtir un mur institutionnel »

L’historien israélien Shlomo Sand revient pour MEE sur l’adoption par Israël de la « loi sur l’État-nation », qui fait glisser l’État israélien d’un État pour les juifs vers un État juif

Le mur de séparation construit par Israël en Cisjordanie (AFP)
Hassina Mechaï

« État juif ». Dès les origines du sionisme, l’expression était ambiguë. En intitulant son livre Der Judenstaat, le fondateur du sionisme, Theodor Herzl, entendait-il « l’État des Juifs » ou « l’État juif » ? Un État qui pourrait devenir l’État de chaque juif du monde ou un État qui plongerait ses racines

Déclaration de la Coalition sur la Flottille de la Liberté

Pour diffusion immédiate, lundi 30 juillet 2018 15:00 CEST.

Par Freedom Flotilla

Deux personnes d'Al Awda (Le Retour)* ont été libérées, mais la plupart des membres de l'équipage et des participants sont toujours en détention illégale à la prison de Givon, en Israël. Nous sommes toujours sérieusement préoccupés par leur sécurité et leur bien-être, car nous n’avons eu aucun contact avec la plupart d'entre eux depuis 14h00 aujourd'hui. Nous continuons d'exiger que notre bateau** et les fournitures médicales à bord parviennent à leurs destinataires légitimes, la société civile palestinienne à Gaza.



Photo de basse résolution transmise depuis le Al-Awda pendant les dernières heures de navigation
Bien que les forces d'occupation israéliennes affirment que la capture de notre navire s'est déroulée « sans incident exceptionnel », Zohar Chamberlain Regev, témoin oculaire, rapporte qu'au moment de l'embarquement : « Les gens à bord ont reçu des décharges électriques par taser et ont été frappés par des soldats masqués. Nous n'avons pas eu nos passeports ou nos effets personnels avant de descendre du bateau. Ne croyez pas les rapports sur une interception pacifique. »

Nous avons besoin d’urgence de connaître les détails sur qui a été blessé, le degré de gravité des blessures et quel traitement reçoivent les blessés, le cas échéant. Une attaque militaire contre un navire civil est un acte violent et une violation du droit international. Emmener 22 personnes des eaux internationales vers un pays qui n'est pas leur destination constitue un acte d'enlèvement, ce qui est également illégal en vertu de la Convention internationale sur le droit de la mer.

Depuis le moment où nous avons perdu le contact vers 13h15 heure locale dimanche, nous savons que l'IOF a bloqué tous les signaux de communication, y compris les téléphones satellites. Nous sommes très préoccupés par cette violation du droit des journalistes de se présenter librement et nous restons gravement préoccupés par leur capacité à conserver leur équipement professionnel et leurs supports de stockage.

Comme l'a récemment observé le journaliste australien Chris Graham : « Des choses graves se produisent lorsque de bonnes personnes gardent le silence, comme le prouve l'histoire. Mais des choses horribles se produisent lorsque les médias sont empêchés de scruter les actions d'un Etat. »

Deux de nos participants, citoyens israéliens, ont été accusés d'avoir tenté d'entrer à Gaza et d'avoir comploté pour commettre un crime, et ils ont été libérés sous caution ce matin. L'un d'eux, le chef de bateau Zohar Chamberlain Regev, rapporte avoir vu du sang sur le pont de l'’Al Awda’ alors que les derniers participants étaient traînés hors du navire.

Par rapport à la violence exercée de façon routinière contre les civils palestiniens, notamment les pêcheurs de Gaza, et la capture violente de bateaux de pêche palestiniens, la saisie et l'enlèvement d'hier ne sont peut-être pas les crimes israéliens les plus graves. Ce que ces actes violents ont en commun, c'est qu'il n'y a pas de responsabilité exigée par les autres gouvernements et Israël continue de jouir d'une totale impunité.

Nous appelons les gouvernements nationaux, la société civile et les organisations internationales à exiger que les autorités israéliennes libèrent immédiatement notre bateau afin que nous puissions livrer les fournitures médicales vitales qui se trouvent sur ‘Al Awda’ et le bateau de pêche aux destinataires légitimes à Gaza. Les spécifications détaillées de notre chargement exact à bord sont disponibles sur demande.

La capture par Israël du bateau de tête dans cette flottille à destination de Gaza peut sembler un résultat prévisible pour certains, mais cela ne le rend pas moins violent ni moins illégal. Notre deuxième bateau ‘Freedom’ suivra ‘Al Awda’ dans un jour ou deux, et la Flottille de la Liberté continuera jusqu'à la fin du blocus et que les Palestiniens de Gaza retrouveront toute leur liberté de mouvement.

* Zohar Chamberlain Regev et Jonathan Shapiro, de nationalité israélienne, ndt.
** Les autorités d'occupation ont dérouté le 'Al-Awda' et les passagers sur Ashdod pour ensuite enfermer nos camarades dans la prison "anti-immigration" de Tel-Aviv, puis à la prison Givon.


Source : Freedom Flotilla

Traduction : MR pour ISM

Huit mois de détention n’ont pu briser Ahed Tamimi (Gaby Lasky)


Ahed Tamimi va être libérée aujourd’hui après huit mois de détention en tant que prisonnière politique. Malgré cela, la sentence de prison excessive qui lui a été imposée résulte directement de ce qu’elle avait osé s’opposer à l’intrusion de militaires dans sa maison. Mais, après que j’ai eu le privilège de représenter Ahed Tamimi dans toutes les procédures devant le tribunal militaire, il m’est

Cisjordanie: l'armée israélienne arrête quatre journalistes palestiniens

Copie d'écran du journal télévisé de la chaîne Al-Quds TV.al-Quds TV


Lundi 30 juillet à l'aube, quatre journalistes de la chaîne satellitaire Al-Quds ont été arrêtés par l'armée israélienne à leur domicile, à Ramallah et dans ses environs, en Cisjordanie occupée. Basée officiellement au Liban et réputée proche du Hamas, Al-Quds TV, c'est à dire « Jérusalem » en arabe, est dans le viseur de l'Etat hébreu. Les Palestiniens dénoncent une nouvelle atteinte à la liberté de la

Cisjordanie : Arrestation de 17 Palestiniens par l'armée israélienne

ARCHIVES

AA/Jérusalem/Abdel Raouf Arnaout

L'armée israélienne a arrêté 17 Palestiniens en Cisjordanie occupée dans la nuit de lundi à mardi.

Dans un communiqué diffusé lundi, l'armée israélienne a indiqué avoir "arrêté des Palestiniens

Près de 300 enfants palestiniens détenus par Israël

"Il y a actuellement près de 5 900 Palestiniens, dont 291 enfants dans les prisons israéliennes", déclare une responsable de l’OLP


Au total 291 enfants Palestiniens sont actuellement détenus dans les prisons israéliennes, a déclaré dimanche un responsable de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP).

Hanan Ashrawi, membre du Comité exécutif de l'OLP, a déclaré, dimanche, dans un communiqué: "Il

Des étudiants de Comac témoignent sur leur séjour en Palestine occupée (vidéo)



lundi 30 juillet 2018

I am ‘the world’s proudest Jewish Nazi’, says Tommy Robinson campaigner

Je suis 'le nazi juif le plus fier du monde', déclare Tommy Robinson

A Jewish campaigner for Tommy Robinson has caused outrage by telling protesters that he is “the world’s proudest Jewish Nazi”

https://videos.files.wordpress.com/73kT9YSG/i-am-e28098the-world_s-proudest-jewish-nazi__-says-tommy-robinson-campaigner_hd.mp4

A Jewish campaigner for Tommy Robinson has caused outrage by telling protesters in a demonstration against the jailing of the far-right British activist that he is “the world’s proudest Jewish Nazi”.

The comments captured on video shows an Australian Jewish man, who is believed to be a former Israeli soldier, draped in the Australian flag addressing protestors on a

Welcome to the Palestine Aquarium, the first of its kind

Bienvenue à l'Aquarium de Palestine, le premier de son genre

The aquarium, which has 250 species, took more than a year to set up and was funded by a group of Palestinian investors.

Palestinians enjoy the aquarium, which opened in the West Bank city 
of Ramallah after 16 months of preparation [Abbas Momani/AFP]


Ramallah, Occupied West Bank - Palestinians in the occupied West Bank can now get up close and personal with aquatic animals.

Palestine Aquarium in Ramallah, which is the first of its kind, opened on July 22.

Inside, quiet music plays in the background. Narrow corridors are dimly lit, with transparent tanks on

Israel’s Mossad leads ‘assassinations’ in the world

Le Mossad israélien mène des «assassinats» dans le monde

Mossad logo [Wikipedia]


Israel’s secret service is the world’s leader in assassinations having killed more people than the agents of any other country since World War II, and conducted more than 800 operations in the last decade, a book released earlier this year has revealed.

Author Ronen Bergman held 1,000 interviews and studied a number of leaked documents to shed light on the human cost of Israel’s assassinations.

According to Bergman, until 2000, Israel conducted more than 500 assassination operations which

PPS: “Israeli Soldiers Abduct Eight Palestinians In Th West Bank”

PPS: "Des soldats israéliens enlèvent huit Palestiniens en Cisjordanie"


Updated: The Palestinian Prisoners’ Society (PPS) has reported that Israeli soldiers abducted, on Sunday at dawn, eight Palestinians from their homes in several parts of the West Bank.

The PPS said the army continued its invasions and violent searched of homes in Kobar village, north

Israel bans Gaza families from visiting detainees

Israël interdit aux familles de Gaza de rendre visite à des détenus

‘Preventing family visitation of Palestinian prisoners inside Israeli jails is a flagrant violation of Fourth Geneva Convention,’ rights activist said.



Israeli occupation authorities have announced a temporary suspension of all family visits from Gaza to Palestinian prisoners held in Israeli prisons beginning today.

Abd al-Nasser Farawneh, head of the Prisoners’ Affairs Committee in the Gaza Strip, said that Israeli authorities informed the Ministry of Detainees of the decision adding that this was said to be due to urgent technical reasons.

The International Committee of the Red Cross (ICRC) is in charge of coordinating with Israeli

Israel deports Italian artists for drawing Ahed Tamimi mural

"israël" déporte des artistes italiens pour avoir dessiner un portrait mural d'Ahed Tamimi

Palestinian teen, Ahed Tamimi, released from Israeli prison

https://videos.files.wordpress.com/4mklfsZQ/palestinian-teen_-ahed-tamimi_-released-from-israeli-prison_hd.mp4

Israel is expelling two Italian artists who drew a large mural of Palestinian resistance icon and teen, Ahed Tamimi, on the illegal Separation Wall in occupied Bethlehem.

The pair had been detained on Saturday and the Interior Ministry decided to revoke their tourist visas

Ahed Tamimi is Free But Hundreds of Palestinian Children are Still in Israeli Prisons (VIDEOS)

Ahed Tamimi est libre mais des centaines d'enfants palestiniens sont toujours dans des prisons israéliennes (VIDEOS)
An Israeli occupation soldier arresting a Palestinian child in the West Bank
 village of Beit Omar. (Photo: Anne Paq, ActiveStills.org)


The Palestine Chronicle congratulates the Palestinian people and the Tamimi family on the release of teenage protest icon, Ahed Tamimi. It also reminds its readers and supporters of Palestinian rights everywhere that hundreds of Palestinian children continue to be imprisoned and are often tortured by

Ahed Tamimi Released from Israeli Prison, Along with Her Mother

Ahed Tamimi libérée de la prison israélienne, avec sa mère


17-year-old Palestinian civil protest icon Ahed Tamimi, along with her mother Nariman, were released from Israeli prison Sunday, after serving more than seven months in prison.

The two were greeted by hundreds of people in their hometown of Nabi Saleh, in the central part of the West Bank.

Israeli protesters also gathered outside the prison to demand that the 17-year old girl remain imprison

291 enfants sont toujours détenus dans les prisons israéliennes (OLP)

Hanna Ashrawi, membre du Conseil exécutif de l’Organisation de Libération de la Palestine (OLP), a fait savoir qu’il y avait toujours 291 enfants détenus dans les prisons israéliennes



Hanna Ashrawi, membre du Conseil exécutif de l’Organisation de Libération de la Palestine (OLP), a fait savoir qu’il y avait toujours 291 enfants détenus dans les prisons israéliennes.

Ashrawi qui a publié un communiqué après la libération hier de « la Palestinienne courageuse » Ahed al-Tamimi, a déclaré :

« Il y a environ 5.900 Palestiniens dans les prisons israéliennes dont 291 enfants ».

Cisjordanie occupée : 4 journalistes placés en garde-à-vue par les soldats israéliens

Selon des témoins oculaires, les soldats hébreux qui ont fait incursion ce matin à Ramallah, ont interpellé 4 journalistes travaillant pour la télévision Al-Quds, implantée au Liban


Les soldats israéliens ont placé 4 journalistes palestiniens en garde-à-vue à Ramallah en Cisjordanie occupée.

Selon des témoins oculaires, les soldats hébreux qui ont fait incursion ce matin à Ramallah, ont interpellé 4 journalistes travaillant pour la télévision Al-Quds, implantée au Liban.

Les journalistes interpellés seraient Al al-Rimawi, Mohammed Alvan, Qoutayba Hamdane et Hosni

Comment Israël a intensifié son programme de colonisation après la victoire électorale de Trump

Dans les dix-neuf mois qui ont suivi, le nombre de logements pour colons a plus que triplé, selon l'ONG israélienne Peace Now

Des policiers israéliens arrêtent une adolescente palestinienne à Khan
 al-Ahmar, en Cisjordanie, le 4 juillet 2018 (Reuters)
Tessa Fox


Sur une colline au sud de Naplouse, la colonie d’Amihai prend forme.

Les équipes de construction et les engins de chantier fouillent le site poussiéreux. Des routes rudimentaires quadrillent la terre sèche. Des rangées identiques de maisons rectangulaires inachevées sont plantées là, délimitées par des saletés empilées dans leurs jardins avant et arrière.

Avikhay Buaron, l’un des premiers résidents d’Amihai, se plaint de la taille de sa maison : « À Amona, nous avions une maison de 180 m² que nous avions construite avec notre propre argent. Celle-ci fait 90 m², nous avons sept enfants ». Il soutient toutefois les projets du gouvernement visant

Des ballons incendiaires lancés depuis Gaza vers Israël déclenchent sept incendies

Sept incendies ont été déclenchés lundi dans le sud d'Israël


Des ballons incendiaires lancés depuis Gaza vers Israël ont déclenché sept incendies dimanche alors que l'armée israélienne a intensifié ces dernières semaines sa lutte contre ces dispositifs en ciblant les "groupes de terroristes" responsables.

Les incendies ont été signalés dans les localités frontalières de Gaza à Erez, Sa'ad, Be'eri et Kissufim.

L'armée de l'air israélienne a frappé ces dernières semaines plusieurs positions du Hamas dans le nord

Gaza: la marine israélienne arraisonne un bateau humanitaire

Des navires de la marine israélienne font des manoeuvres dans le port
 militaire d'Ashdod, au sud d'Israël, le 29 juillet 2018.Jack GUEZ / AFP


Ce dimanche 29 juillet, la marine israélienne a arraisonné un bateau au large de Gaza dont l'objectif était de dénoncer le blocus maritime et terrestre imposée par l'État hébreu à l’enclave palestinienne depuis plus d’une décennie. Le bateau, parti de Norvège, voulait atteindre le port d’Ashdod avec, à

Piraterie israélienne en haute mer - Appel à Actions

Par Flottille de la Liberté pour Gaza – France

29.07.2018 - Aujourd'hui, le ‘al-Awda’ a été illégalement attaqué, arraisonné en pleine mer. Le ‘Freedom’ lui poursuit sa route vers Gaza. La force militaire brute de la soldatesque israélienne ne nous fera pas reculer dans notre solidarité avec le peuple palestinien assiégé illégalement à Gaza.

Pour éviter que l'acte de piraterie commis aujourd'hui par Israël ne se reproduise, contactez le gouvernement français :

Min. palestinien des AE: L’arrestation d’artistes italiens par Israël est un "terrorisme d’Etat"

Des activistes cagoulés avaient dessiné une fresque murale représentant Ahed, s’étendant sur 30 mètres de la barrière de séparation, établie par Israël, dans la ville de Bethléem.

( Wisam Hashlamoun - Anadolu Agency )

AA/Ramallah (Cisjordanie occupée) /

Le ministère palestinien des Affaires étrangères a dénoncé, dimanche, l’arrestation de trois artistes italiens par les autorités israéliennes, considérant qu’il s’agit de « terrorisme d’Etat ».

Israël avait arrêté, samedi, trois activistes italiens, devant la barrière de séparation à la frontière de la ville de Bethléem, dans le sud de la Cisjordanie occupée, après avoir réalisé la peinture murale

Palestine : libérée, Ahed Tamimi veut poursuivre son combat contre l’occupation

Ahed Tamimi, devenue une icône de la résistance contre l'occupation israélienne, a été libérée ce dimanche 29 juillet et accueillie par une foule de supporters et de proches, après huit mois passés en prison pour avoir giflé deux soldats

Ahed Tamimi (au centre) après sa libération de la prison israélienne. (MEE)
MEE et agences

Libérées tôt le matin, la jeune fille de 17 ans et sa mère Narimane, également emprisonnée après l'incident, ont été conduites par des soldats israéliens jusqu'à leur village de Nabi Saleh près de Ramallah en Cisjordanie, territoire palestinien occupé depuis plus de 50 ans par l'armée israélienne.

En larmes, l'adolescente a embrassé les membres de sa famille et les soutiens venus l'accueillir, sur un petit chemin menant à la bourgade.

Puis, son père, Bassem, a accompagné sa fille et son épouse à la maison familiale, sous les cris de la foule scandant : « Nous voulons vivre libres ! ».




« La résistance continuera jusqu'à ce que l'occupation prenne fin », a clamé devant un mur de caméras l’adolescente qui semblait détendue même si parfois submergée par les journalistes qui la poursuivaient.

« Je suis très contente d'être revenue dans ma famille mais ce bonheur est gâché parce que des prisonniers sont toujours détenus », a-t-elle ensuite dit d'une voix forte lors d'une conférence de presse sur une place du village.


« Je suis très contente d'être revenue dans ma famille mais ce bonheur est gâché parce que des prisonniers sont toujours détenus »

- Ahd Tamimi

T-shirt noir et épaules recouvertes d'un keffieh, châle symbole de la résistance palestinienne, Ahed Tamimi, encadrée de ses parents, a ajouté qu'elle refusait de répondre aux questions de journalistes israéliens en raison selon elle de leur couverture médiatique injuste.

Interrogée sur son avenir, elle a dit souhaiter étudier le droit afin de pouvoir défendre « la cause palestinienne ».

L'adolescente a ensuite étreint son avocate, Gaby Lasky, avant de prendre son père dans les bras.
Un « modèle »

Avant sa conférence de presse, l'adolescente a rendu visite à des proches qui ont perdu l'un des leurs, tué par des soldats israéliens.

Elle a en outre déposé des fleurs sur la tombe du dirigeant palestinien Yasser Arafat à Ramallah où elle a rencontré le président Mahmoud Abbas.

Ce dernier a salué l'adolescente, « un modèle de la lutte palestinienne pour la liberté, l'indépendance et l'établissement de notre État », selon un communiqué officiel.


Le président palestinien Mahmoud Abbas reçoit Ahed Tamimi après sa libération d'une prison israélienne (Reuters)



« La résistance populaire pacifique est la meilleure arme pour faire face à l'arrogance de l'occupation et montrer sa barbarie au monde », a-t-il dit.

Ahed Tamimi avait été arrêtée le 19 décembre 2017, quelques jours après avoir été filmée dans une vidéo devenue virale sur internet.

Les images la montraient s'approchant avec sa cousine Nour Tamimi de deux soldats appuyés sur un muret, dans la cour de sa maison à Nabi Saleh. Les deux jeunes filles leur demandent de quitter les lieux puis leur donnent des coups de pied et de poing et des gifles.

Les Palestiniens louent Ahed Tamimi comme un exemple de courage face aux abus israéliens dans les Territoires palestiniens occupés.


« La résistance populaire pacifique est la meilleure arme pour faire face à l'arrogance de l'occupation »

- Mahmoud Abbas, président palestinien

Les Israéliens eux considèrent en revanche que l'adolescente est instrumentalisée par sa famille, la jeune fille ayant déjà été impliquée auparavant dans une série d'incidents avec des soldats, dont les images avaient fait le tour du monde.

La veille, deux Italiens et un Palestinien ont été arrêtés après avoir peint le visage de l'adolescente aux longues boucles blondes sur le mur de séparation construit par Israël en Cisjordanie.
Une enfant en prison

Pour les défenseurs des droits de l'Homme, l'affaire Tamimi a permis en outre de mettre en lumière les pratiques des tribunaux militaires israéliens et leur taux de condamnation très élevé - 99% - de Palestiniens.

La Cisjordanie étant un territoire occupé militairement, les Palestiniens qui y résident sont jugés devant des tribunaux militaires.

« Israël emprisonnant une enfant pendant huit mois (...) reflète la discrimination endémique, l'absence de procédure officielle et le mauvais traitement des enfants », a tweeté Omar Shakir, directeur de Human Rights Watch en Israël.

À LIRE ► Nous sommes tous Ahed Tamimi

« Des centaines d'enfants palestiniens restent derrière les barreaux et ne bénéficient d'aucune attention », a-t-il ajouté.

Ahed Tamimi avait 16 ans au moment de son arrestation. Condamnée à huit mois de prison le 21 mars à l'issue d'un accord dit de « plaider coupable », l'adolescente a fêté ses 17 ans en prison. Sa cousine avait elle été libérée en mars.


Ahed Tamimi s'est vu infliger une peine presque aussi lourde que le soldat israélien Elor Azaria condamné à neuf mois pour avoir abattu un assaillant palestinien blessé

L'adolescente et sa mère ont été libérées trois semaines en avance, une pratique fréquente du fait de la surpopulation des prisons, selon son avocate.

Ahed Tamimi s'est vu infliger une peine presque aussi lourde - huit mois de prison - que le soldat israélien Elor Azaria condamné à neuf mois pour avoir abattu un assaillant palestinien blessé, qui ne constituait plus une menace.

Ahed Tamimi : "Il faut que toute l'occupation prenne fin"



Rapidement après sa libération, ce dimanche 29 juillet 2018, la jeune activiste palestinienne Ahed Tamimi a rendu un hommage sur la tombe de l'ancien président de l'Organisation de libération de la

Ahed al-Tamimi remercie Erdogan et le peuple turc

Al-Tamimi a déclaré à Anadolu, à son domicile, dans le village de Nabi Saleh, à l'ouest de Ramallah : "Cet appel constitue un important soutien pour nous."


La jeune palestinienne Ahed al-Tamimi (17 ans) a remercié, dimanche, le président turc Recep Tayyip Erdogan et son peuple pour leur soutien à la cause palestinienne.

Al-Tamimi a déclaré à Anadolu, à son domicile, dans le village de Nabi Saleh, à l'ouest de Ramallah :

Erdogan félicite Ahed al-Tamimi pour son courage

La Turquie continuera à soutenir la lutte légitime des Palestiniens, a assuré le président turc lors d’un entretien téléphonique avec al-Tamimi.

AA/

Le président turc Recep Tayyip Erdoğan a félicité Ahed Al-Tamimi, 17 ans, pour sa bravoure et sa résistance. La jeune palestinienne qui était détenue en prison par Israël, a été libérée dimanche.

Des sources à la présidence turque ont indiqué à Anadolu qu’Erdogan a tenu un entretien

L’évacuation des « Casques blancs » de Syrie est-elle le prélude de l’ultime bataille ?

Des soldats des forces loyales au président syrien Bashar al-Assad passent par le passage Bustan al-Qasr 
d'Alep après leur libération par les rebelles. Ils ont été libérés dans le cadre d'une accord plus général qui a 
vu les derniers rebelles syriens dans la ville centrale de Homs évacuer leurs positions - Photo : Archives



Robert Fisk – Grâce à Donald Trump, c’en est fini des « rebelles » de Syrie qui ont été trahis par les Américains – sûrement en fin de compte par Trump lui-même au cours des discussions secrètes qu’il a eues avec Vladimir Poutine.

S’agira-t-il de la dernière bataille ? Pendant trois ans, Idlib a été le dépotoir de toutes les milices islamistes syriennes qui se sont repliées, la dernière citadelle de tous les combattants qui ont préféré continuer le combat plutôt que de se rendre à l’armée syrienne et à l’armée de l’air russe – et au

dimanche 29 juillet 2018

Israël a intercepté un bateau de militants anti-blocus au large de Gaza (armée)



La marine israélienne a arraisonné dimanche un bateau au large de la bande de Gaza avec à son bord des militants dénonçant le blocus terrestre et maritime imposé par l'Etat hébreu à cette enclave palestinienne depuis plus d'une décennie, a indiqué l'armée.

Le bateau venait d'Europe "pour violer le blocus naval légal imposé à la bande de Gaza", a ajouté l'armée dans un communiqué, précisant que l'embarcation était acheminée vers le port d'Ashdod dans

Deux Palestiniens tués par une explosion apparemment accidentelle à Gaza

Deux Palestiniens du FPLP ont été tués dans une explosion alors qu'ils s'apprêtaient à
 lancer une roquette sur Israël. Photo d'illustration.@ SAID KHATIB / AFP


Les deux palestiniens ont été tués dans une explosion alors qu'ils se préparaient à tirer une roquette sur Israël.

Deux militants palestiniens du FPLP ont été tués par une explosion tôt dimanche dans l'est de la bande de Gaza, selon leur formation, des témoins indiquant qu'ils avaient péri alors qu'ils se préparaient à tirer une roquette sur Israël. Aymane al-Najjar, 26 ans et Mouhannad Hamouda, 24 ans,

Blocus à Gaza : Appel à une protection internationale pour La Flottille de la Liberté

La Flottille qui est partie le 15 mai de Norvège et de Suède, a pris la mer en Italie pour arriver au port de Gaza, après plusieurs escales dans des ports européens.


Le porte-parole du Mouvement national pour briser le blocus et reconstruire Gaza, Ethem Ebou Selim, a averti les forces (israéliennes) occupantes de ne pas empêcher la Flottille de la Liberté venue pour briser le blocus à Gaza.

Appelant la communauté internationale à protéger les activistes de la flottille, Ebou Selim s’est dit

Gaza : Contact rompu avec un navire de la 5eme flottille de la Liberté

Le contact a été rompu avec le bateau du « Retour », à moins de 50 miles nautiques des côtes de la Bande de Gaza.

AA/ Gaza

L’instance nationale contre le blocus imposé à la bande de Gaza a annoncé dimanche, la rupture du contact avec un bateau faisant partie de la cinquième Flottille de la liberté, à moins de 50 miles nautiques des côtes du secteur.

Adham Abu Salmiya, le porte-parole officiel de l'instance a déclaré à Anadolu que le contact a été

Une flottille internationale s'approche de Gaza

La plupart des bateaux qui tentent d'accoster à Gaza sont interceptés par les 
autorités israéliennes. (Image d'illustration)@ MAHMUD HAMS / AFP

Au moins deux navires transportant une quarantaine de militants font route vers Gaza, espérant pouvoir franchir le blocus israélien.

Une flottille internationale s'approchait samedi de la bande de Gaza sous blocus israélien, où elle pourrait commencer à arriver dimanche, a déclaré un des organisateurs de cette opération. Le premier des trois bateaux constituant cette "Flottille de la liberté", qui a quitté Palerme en Sicile le 21 juillet,

Tiens bon, Ahed Tamimi !

Ahed Tamimi - Image : Capture vidéo

Gideon Levy – A la veille de sa libération, après huit mois de prison, voici ce qu’il faut dire à Ahed Tamimi : « Cela en valait la peine. Continue à résister à l’occupation israélienne. »

Le dimanche, tu es censée sortir de prison, enfin, en même temps que ta mère. Mais peut-être vaut-il mieux ne pas faire de pronostic : le Shin Bet pourrait très bien émettre une ordonnance d’arrestation

Ahed Tamimi remercie ceux qui l’ont soutenue

"Je vais transmettre les messages des détenus lors d'une conférence de presse plus tard dans la journée [dimanche]", déclare l’icône de la résistance palestinienne peu après sa libération.


AA/ Ramallah

Du haut de ses 17 ans, Ahed al-Tamimi, l’icône de la résistance palestinienne, a remercié tous ceux qui l’ont soutenue et aidé sa famille, lors de sa détention par les autorités israéliennes.

Dans un bref discours prononcé peu après sa libération à l’entrée de son village d’origine, Nabi

La libération d’Ahed Tamimi : photos et vidéo

Ahed Tamimi et sa maman, Nariman, ont été libérées après huit mois de détention. La joie, l’émotion.




« La résistance continuera jusqu’à la fin de l’occupation » a déclaré Ahed, qui donnera une conférence de presse dans l’après-midi

Sa maman, Nariman, qui a également été détenue pendant huit mois

Avec son père, Bassem Tamimi

Photos et vidéo : publiés par Younes Arar sur Facebook

Plus de 7.000 enfants tués ou blessés dans la guerre civile syrienne depuis 2011

"Cela ne reste qu’un chiffre que nous avons pu confirmer, il serait de plus de 20.000 en réalité"



La représentante spéciale du secrétaire général de l’ONU pour les enfants et les conflits armés, Virginia Gamba, a attiré l’attention des membres du Conseil de sécurité de l’ONU concernant les répercussions terrifiantes des guerres civiles sur les enfants qui sont tués, blessés, utilisés comme

samedi 28 juillet 2018

Israel's 'nation-state law' parallels the Nazi Nuremberg Laws

La «loi de l'État-nation» d'Israël est parallèle aux lois nazies de Nuremberg

Israel's new 'nation-state' law follows in the footsteps of Jim Crow, the Indian Removal Act and the Nuremberg Laws.

by Susan Abulhawa

Israel's parliament on July 19 adopted a law defining the country as 
the nation-state of the Jewish people, provoking fears it will lead to 
discrimination against its Palestinian citizens [Reuters]

More than 80 years after Nazi Germany enacted what came to be known as the Nuremberg Race Laws, Israeli legislators voted in favour of the so-called "nation-state law". By doing so, they essentially codified "Jewish supremacy" into law, which effectively mirrors the Nazi-era legislation of ethnoreligious stratification of German citizenry.

Israel's "nation-state law" stipulates in its first clause that "actualisation of the right of national self-determination in the state of Israel is unique to the Jewish people". In other words, the 1.7 million Palestinian citizens of Israel, the native inhabitants who managed to remain in their homes

“Always on my mind”

"Toujours dans mon esprit"

Muhammad Awadallah, 80, near his home in the village of al-Walaja.

There is no choice but to remember.

“I can’t forget the land. It’s always on my mind. It’s like a mother longing for her son.”

Muhammad Mahmoud Salem Awadallah, 80, was speaking in the occupied West Bank village of new al-Walaja. It is located just a few kilometers from the original al-Walaja village, from where he and

Five Injured by Israeli Forces in West Bank

Cinq blessés par les forces israéliennes en Cisjordanie


Israeli forces injured four Palestinian civilians on Saturday, during confrontations which erupted in the occupied West Bank.

Three Palestinian youth were shot and injured by Israeli soldiers after the latter raided the town of

Israeli settlers commit more arson in occupied West Bank

Les colons israéliens commettent plus d'incendies dans la Cisjordanie occupée

A Palestinian policeman uses a flap to put out a fire in an olive grove and field, which
 according to the local Palestinian villagers was started by settlers from a near by Jewish settlement 
close to the West Bank village of Burin on September 5, 2011 [Wagdi Eshtayah / ApaImages]



A group of extremist Jewish settlers have set fire to Palestinian property in the village of Jaloud on the outskirts of the occupied West Bank city of Nablus, Quds Press has reported.

Witnesses said that the settlers set fire to Palestinian farmland as well as a house in the area, which

Palestinians Are Being Impoverished by the Manipulation of Humanitarian Aid

Les Palestiniens sont appauvris par la manipulation de l'aide humanitaire

Destroyed buildings in Gaza as a result of a previous Israeli war on the 
impoverished and besieged Strip. (Photo: AJE, Wikimedia Commons, file)

By Ramona Wadi

In March, the World Bank issued a press release stating that the deterioration in Gaza’s humanitarian situation is preventing economic growth. Among the destabilization factors mentioned were the lack of access to basic services, unemployment, and cuts in UNRWA funding. Israel’s colonial violence

IOF storm Al-Aqsa Mosque & Expel all worshipers Including Islamic religious authorities leaders

Les forces d'occupation envahissent la mosquée Al-Aqsa et expulsent tous les fidèles y compris les chefs des autorités religieuses islamiques

Jerusalem /PNN/

Israeli occupation forces stormed the Al-Aqsa Mosque and fired bullets, tear gas and sound grenads at the worshipers after Friday prayers injuring dozens of worshipers.

Dozens were reported injured from concussion bombs thrown at random by police in the direction of people as they were trying to leave the compound, according to medical sources, who said most of the injuries were light and were treated at the location.

The Israeli occupation forces pushed up more forces into the squares of the mosque and besieged

Three Palestinians killed by Israeli fire during Gaza protests

Trois Palestiniens tués par les tirs israéliens lors des manifestations à Gaza

Teenager from Rafah died from his wounds on Saturday morning after being shot by Israeli army on Friday, Gaza's health ministry said

The sister of Palestinian Majdi al-Satari, 14, mourns the death of her brother (Reuters)
MEE staff

Three Palestinian protesters, including two teenagers, have died after being shot by the Israeli army during Friday's protests along the Israel-Gaza border, Gaza's health ministry has said.

Mohmen al-Hams, 17, from Rafah, succumbed to his wounds on Saturday morning, the ministry said. Majdi al-Satri, 14, and Ghazi Abu Mustafa, 43 died on Friday.

According to the ministry, a total of 264 Palestinian demonstrators were injured during the protests,