jeudi 28 juin 2018

Jérusalem: le prince William clôture une visite historique

Britain's Prince William touches the Western Wall, the holiest site where Jews can pray, in Jerusalem's 
Old City on June 28, 2018. The Duke of Cambridge is the first member of the royal family to make an 
official visit to the Jewish state and the Palestinian territories. / AFP PHOTO / Menahem KAHANA
Le prince William au Mur des lamentations, le 28 juin 2018 Menahem Kahana/AFP


Le prince William, en visite à Jérusalem, s’est rendu jeudi matin à l’église Sainte-Marie-Madeleine située sur le mont des Oliviers, près du jardin de Gethsémani, où est enterrée son arrière grand-mère, la princesse Alice, mère du prince Philip, époux de la reine Elizabeth II.

William a rendu hommage à Alice de Battenberg, reconnue ‘Juste parmi les nations’ par le mémorial de Yad Vashem en 1993, pour avoir sauvé une famille juive en Grèce lors de la Seconde Guerre mondiale, alors qu’elle travaillait pour la Croix-Rouge.
Britain’s Prince William lays flowers at the grave of his great-grandmother Princess Alice of Battenberg during a visit to the Mary Magdalene Church, in east Jerusalem, on June 28, 2018 Sebastian Scheiner (POOL/AFP)



Puis, depuis le mont des Oliviers, site sacré pour les trois religions abrahamiques, le prince William s’est dirigé vers la Vieille ville de la capitale israélienne, avant son départ prévu en cours d’après-midi.

Le prince et sa délégation étaient placés sous importante protection israélienne et accompagnés par des représentants religieux.

Au coeur des remparts, accueilli dans le quartier juif par le grand rabbin de Grande-Bretagne Ephraim Mirvis, le duc de Cambridge s’est recueilli devant le Mur des Lamentations, et y a glissé, tel que le veut la coutume, une prière inscrite sur un morceau de papier.


Le prince William sur la place du Mur des Lamentations, le 28 juin 2018



Selon le rabbin, le message exprimait probablement une “prière pour la paix”. “Je sais que sa priorité était de prier pour la paix”, a déclaré Mirvis à i24NEWS.

“Je ne sais pas exactement ce qu’il a écrit, mais c’est certainement un homme de paix … Sa visite ici sur le site le plus sacré de la foi juive est sa façon d’atteindre le peuple juif et l’Etat d’Israël, et nous apprécions grandement ce geste”, a-t-il ajouté.
Le prince William à la mosquée al-Aqsa, le 28 juin 2018

Department of Islamic Endowments, Jerusalem


Le duc de Cambridge a ensuite pénétré dans le Dôme du Rocher, avant de se diriger vers la mosquée Al-Aqsa, troisième site le plus sacré des Musulmans.

Sa visite se veut apolitique, mais le prince William a paru bousculer mercredi le langage diplomatique usuel en qualifiant la Cisjordanie de “pays”, lors de sa rencontre avec le président Mahmoud Abbas à Ramallah.
Le prince William rencontre le président palestinien Mahmoud Abbas à Ramallah en Cisjordanie occupée, le 27 juin 2018 Alaa BADARNEH (POOL/AFP)


Ses premiers mots pour le président palestinien ont dénoté avec le discours communément employé par les diplomates occidentaux confrontés aux complexités linguistiques du conflit israélo-palestinien.

“Merci de m’accueillir, et je suis très heureux d’une collaboration aussi étroite entre nos deux pays, et des succès enregistrés dans les domaines de l’éducation et de l’humanitaire”, a-t-il dit, parlant sans notes.

Le président Abbas a réaffirmé lors de son entrevue avec le duc de Cambridge que les Palestiniens étaient déterminés à “parvenir à la paix avec Israël”.
Prime Minister Benjamin Netanyahu and his wife Sara, this evening (Tuesday, 26 June 2018), attended a reception for Prince William, the Duke of Cambridge, at the residence of British Ambassador David Quarrey. During the event, the Prime Minister, his wife Chaim Tzach (GPO)




Mardi matin, le prince Willam s’est rendu au mémorial de Yad Vashem à Jérusalem, où il a déposé une couronne, et a laissé un message personnel dans le livre d’or.

Le programme du duc de Cambridge s’est poursuivi par un entretien avec le Premier ministre Benyamin Netanyahou, accompagné de son épouse Sara, à l’issue duquel le dirigeant israélien a salué une “visite historique”, le prince étant le premier membre de la famille royale à se rendre officiellement en Israël.

i24NEWS

jforum.fr

Aucun commentaire: