jeudi 28 juin 2018

Gaza: un Palestinien atteint par des tirs israéliens succombe (ministère)

Gaza (Territoires palestiniens)

 - Un adolescent palestinien a succombé à ses blessures après avoir été atteint jeudi par des tirs de char israélien près de la barrière qui sépare la bande de Gaza d'Israël, a annoncé le ministère de la Santé local.

Abdel Fattah Abou Azoum, 17 ans, a été blessé "à la tête ce matin à l'aube" près de Rafah, dans le sud de l'enclave. L'armée israélienne affirme qu'il tentait de franchir la barrière frontalière avec un autre homme et qu'un blindé a ouvert le feu sur eux.

Selon les secours palestiniens, le deuxième Palestinien a été légèrement blessé.

L'armée a également indiqué avoir trouvé des bombes incendiaires sur place.

Depuis le 30 mars, l'enclave palestinienne est le théâtre d'une mobilisation contre le blocus israélien et pour le droit au retour des Palestiniens sur les terres dont ils ont été chassés ou qu'ils ont fuies à la création d'Israël, en 1948.

Au moins 135 Palestiniens ont été tués par des tirs israéliens depuis le début des manifestations. Aucun Israélien n'a été tué.

Israël, accusé d'usage excessif de la force, dit tirer en dernier recours pour protéger ses frontières, ses soldats et sa population civile. Il accuse le mouvement islamiste Hamas qui dirige l'enclave de se servir de la protestation pour couvrir des attaques contre les soldats et des tentatives d'infiltration en Israël.

Israël et le Hamas se sont livré trois guerres depuis 2008 et observent depuis 2014 un cessez-le-feu tendu.

Les craintes de nouvelles hostilités sont ravivées depuis fin mai. En trois semaines, la bande de Gaza a connu deux accès de tensions, avec des raids israéliens répondant à des tirs de roquettes et de mortiers depuis l'enclave.

(©AFP / 28 juin 2018 10h38)


Aucun commentaire: