dimanche 20 mai 2018

Soixante-dix ans après sa création, laissons Israël imploser tout seul


Par leur impatience et leur démesure, les institutions d’Israël accélèrent de leurs propres mains la fin du sionisme. Nous pourrions même y assister de notre vivant
Elles sont plus que jamais prêtes à tout. Par leur impatience et leur démesure, les institutions d’Israël accélèrent de leurs propres mains la fin du sionisme. Nous pourrions même y assister de notre vivant.

Pour la première fois dans l’histoire, elles semblent se rendre compte que sur le long terme, le sionisme est indéfendable et insoutenable. Mais cette prise de conscience ne suscite pas une véritable introspection collective susceptible d’amener la société israélienne vers une transformation sociale ; c’est plutôt le contraire qui est en train de se produire. Adoptant une approche dispersée, Israël tire dans tous les sens pour protéger, comme l’a si bien dit l’essayiste britannique Perry Anderson, « ce qu’il a fait de ce qu’il a pris ».
Les morts palestiniennes célébrées

Leur stratégie est révélatrice : les menaces doivent être contenues et les forces doivent être développées. L’épine dorsale du projet sioniste implique la mobilisation sociale des citoyens israéliens. La vue de soldats israéliens célébrant le meurtre de Palestiniens désarmés, tandis que d’autres prennent place sur des balcons improvisés pour regarder – comme dans un cinéma en plein air – des manifestants palestiniens se faire tirer dessus, montre à quel point la gangrène coloniale s’est propagée dans l’organisme social israélien.


La vue de soldats israéliens célébrant le meurtre de Palestiniens désarmés […] montre à quel point la gangrène coloniale s’est propagée dans l’organisme social israélien

Les juifs israéliens forment la colonne vertébrale de ce projet, mais les juifs de la diaspora en sont le réservoir. Partout où la dissidence juive germe, le spectre sionisteest là pour l’écraser. Tous les moyens sont casher : les tribunaux rabbiniques d’Israëlpourraient bientôt disposer d’un pouvoir sans précédent sur les juifs non israéliens.

La suite sur middleeasteye.net

Aucun commentaire: