mercredi 31 janvier 2018

Importante victoire pour les opposants aux “lois anti-BDS” aux États-Unis


L’association étatsunienne de défense des libertés civiles ACLU (American Civil Liberties Union) a remporté mardi une importante victoire juridique contre une loi “anti-BDS” de l’État du Kansas, dont un juge fédéral a reconnu qu’elle viole le Premier amendement de la Constitution des États-Unis, qui depuis 1791 interdit l’adoption de lois limitant la liberté d’expression. Or, la loi adoptée par le Congrès du Kansas exige qu’un éducateur dans un établissement public certifie qu’il ne boycottera pas Israël.

Un juge fédéral a émis une injonction préliminaire bloquant l’application de cette loi alors que l’affaire introduite devant lui en octobre se poursuit. C’est une première décision portant sur une récente vague de lois visant à punir les personnes qui boycottent Israël.

La loi, qui a pris effet le 1er juillet, exige que toute personne ou entreprise qui contracte avec l’État présente une attes­tation écrite qu’elle «n’est pas actuellement engagée dans un boycott d’Israël». L’ACLU est également en train de soutenir une plainte déposée en décembre contre une loi similaire en Arizona.

La suite sur pourlapalestine.be

Aucun commentaire: