dimanche 6 août 2017

Hausse du nombre de détenus malades dans les prisons israéliennes


Plus de 1.500 prisonniers palestiniens détenus dans les prisons israéliennes sont malades, suite à la politique israélienne permanente de maltraitance, faisait savoir hier Shebab News Agency, selon des chiffres émanant du Club des prisonniers palestiniens (PPC). 120 de ces détenus souffrent de maladies chroniques et 15 autres sont en permanence à l’infirmerie de la prison de Ramleh.

Selon le PPC, l’occupant israélien a adopté une politique de maltraitance systématique et de négligence médicale à l’égard des prisonniers palestiniens.

Dans une déclaration, le PPC a lancé un appel à toutes les organisations internationales spécialisées pour qu’elles exercent des pressions sur les prisons israéliennes afin que celles ci délivrent des soins médicaux appropriés à « leurs »prisonniers palestiniens.

Le PPC a fait remarquer que les prisons israéliennes ne sont pas adaptées à des conditions de vie humaines puisqu’elles ne prévoient pas de satisfaire aux besoins élémentaires d’une existence décente et il ajoute que les services carcéraux israéliens « commettent quotidiennement des exactions à l’égard des prisonniers malades ».


Publié le sur 2/8/2017 sur Middle East Monitor

Traduction : Jean Marie Flémal

Photo mise en avant : l’ex prisonnier Naïm Shawamreh, décédé le 16 août 2016, trois ans et demi après avoir été relaxé des prisons israéliennes (où il a été détenu pendant 19 ans). Durant son emprisonnement, il avait développé une distrophie musculaire et sa famille avait rapporté qu’il avait été victime en permanence de négligence médicale. 

Source : Samidoun

Aucun commentaire: