vendredi 21 juillet 2017

Une guide du centre Anne Frank compare les Juifs sous les nazis et les Palestiniens sous Israël

Cette jeune femme a aussi dit à Al Arabiya que « de nombreuses choses survenues aux Juifs sous l’occupation nazie arrivent maintenant aux Palestiniens »

Une rose blanche déposée au mémorial de Berlin lors d'une cérémonie 
de commémoration du 27 janvier 2017, journée internationale du souvenir 
de l'Holocauste. (Crédit : AFP /dpa / Monika Skolimowska / Allemagne OUT)



Le Centre Anne Frank de Berlin a pris ses distances avec une déclaration faite par une guide qu’il emploie en free-lance et qui a comparé les souffrances des Juifs sous les nazis à celles des Palestiniens sous « l’occupation israélienne ».


Un portrait de Nesreen Hajjaj, une Berlinoise d’origine palestinienne âgée de 24 ans, est paru dans la version en ligne de l’édition anglophone d’Al Arabiya, un média appartenant à des Saoudiens.


Hajjaj est l’une des 25 guides employées en free-lance qui présente aux visiteurs l’exposition proposée par le Centre Anne Frank de Berlin.

Hajjaj a déclaré aux journalistes que « de nombreuses choses survenues aux Juifs sous l’occupation nazie arrivent maintenant aux Palestiniens. Des Juifs ont été expulsés de leurs maisons et on leur a refusé une éducation. Aujourd’hui, des terres et des habitations palestiniennes sont conquises », a-t-elle déclaré au journal en ligne.

Elle a expliqué avoir été qualifiée « d’infidèle et d’hypocrite » sur les réseaux sociaux lorsqu’elle a accepté cet emploi au centre.

Sa réponse aux critiques : « Nous devons montrer de l’ouverture d’esprit envers les gens différents, en particulier si vous vivez au sein de leurs sociétés ».

Patrick Siegele, directeur du Anne Frank Zentrum, a déclaré à JTA que les commentaires de Hajjaj sont « incorrects et douloureux… Et ne représentent pas la position du Centre Anne Frank. De plus, ce dernier prend ses distances face à ce positionnement ».

JTA

Aucun commentaire: