samedi 15 juillet 2017

Scandale à Alger : l'ambassadeur saoudien qualifie le Hamas d'« organisation terroriste »

Les propos de l'ambassadeur d'Arabie saoudite à Alger le 12 juillet, qui a qualifié le Hamas d'« organisation terroriste », ont provoqué des réactions d'Alger à Gaza


Un partisan du Hamas et sa fille commémorent le 29e 
anniversaire du mouvement à Gaza en décembre 2016 (AFP)

Adlène Meddi

ALGER – Dans un entretien accordé à la télévision privée algérienne Ennahar TV, l’ambassadeur saoudien à Alger, Samy Ben Abdallah Salah n’a pas hésité à qualifier le Hamas palestinien de «
terroriste » : « Bien sûr que le Hamas est une organisation terroriste ! », a-t-il déclaré le 12 juillet.


Le journaliste algérien lui pose la question de la légitimité de la résistance, mais l’ambassadeur du royaume wahhabite enfonce le clou : « Le droit de résistance est garanti, mais pas en restant dans des hôtels cinq étoiles au Qatar pour ourdir des complots ».

Le premier à réagir à ces déclarations a été le parti algérien du Mouvement pour la société pour la paix (MSP, tendance Frères musulmans).

« La déclaration de l’ambassadeur saoudien à Alger contre la résistance palestinienne est une entrave au droit et aux accords arabes et internationaux qui garantissent le droit des peuples à lutter contre toutes les formes de l’occupation ! C’est une agression contre la longue liste de martyrs qu’a sacrifiés ce mouvement leader de la résistance », a écrit le président du parti, Abderrezak Makri, dans un communiqué de presse.

La suite sur middleeasteye.net

Aucun commentaire: