mardi 11 juillet 2017

Projet « Grand Jérusalem » : 100 000 Palestiniens exclus de la ville sainte



JERUSALEM - CPI

Le journal Yediot Aharonot a révélé un projet de loi qui sera présenté à la Knesset par le Parti sioniste Likoud lundi, appelant à l'expansion de l'influence de la région de Jérusalem et la déclarant grande ville, et d'y inclure cinq grandes colonies, avec l'exclusion du camp de réfugiés de Shuafat et de Kafr Aqab, y compris Anata, menaçant 100 000 palestiniens de Jérusalem.

Le journal a indiqué que le lancement de cette loi intervient dans le cadre du conflit entre les partis sionistes Likoud et Maison juive sur les votes de « droit israélien », après l'initiative de Naftali Bennet du parti (la Maison juive) pour la modification de la loi de base sur Jérusalem, qui découragera l'abandon de certaines parties de la ville à l'avenir, le parti Likoud ne pouvait pas supporter d'être à l'arrière, et a réagi par sa propre initiative, avec le projet de loi « Grand Jérusalem », qui appelle à annexer de grandes colonies à la ville sainte.

Le ministre Yisrael Katz et le député Joab Kish vont présenter à la Knesset, aujourd'hui lundi, selon le journal, le projet de loi, qui transforme Jérusalem en une ville immense, et la zone de son influence comprendra 150 000 israéliens vivant dans cinq colonies situées en Cisjordanie : Ma'ale Adumim, Gbat Zeev, Gush Etzion, Efrat et Beitar Illit.

Ce projet de loi touche plus de 100 00 Jérusalémites palestiniens car il détermine que les résidents du camp de réfugiés de Shuafat et de Kafr Aqab, Anata, sortiront de la responsabilité de la municipalité de Jérusalem, pour les autorités locales indépendantes. Cela signifie que la population va perdre leur droit de vote pour le maire de Jérusalem (un droit inexploité par la majorité des habitants de Jérusalem-Est maintenant).

Le ministre Katz a lancé cette idée il y a une dizaine d'années, et maintenant les députés Kish et Bezalel Smutric ont décidé de l'adopter, après leur échec répété de faire passer une proposition visant à inclure Ma'ale Adumim à la souveraineté d'Israël.

Les Sionistes Katz et Kish ont pour objectif de commencer à relier les intérêts et les ressources, dans l'espoir d'inclure 150 000 Juifs à Israël et exclure 100 000 Arabes de Jérusalem, selon Yediot Aharonot.

french.palinfo.com

Aucun commentaire: