mardi 11 juillet 2017

Lieberman appelle à l'annulation de tout accord bilatéral avec les Palestiniens

Le ministre israélien de la Défense Avigdor Lieberman participe à une 
cérémonie à Jérusalem, le 19 juillet 2016 THOMAS COEX (AFP/Archives)

Greenblatt s'entretiendra lundi avec le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou

Le ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman, a appelé lundi l'envoyé spécial du président américain Donald Trump Jason Greenblatt, à annuler tout projet qui permettrait de faire avancer le processus de paix sur la base d'un accord bilatéral avec les Palestiniens.

Prenant la parole au début de la réunion hebdomadaire de son parti, Yisrael Beteïnou, Lieberman a déclaré que plusieurs gouvernements depuis 1993 ont tenté de faire la paix avec les Palestiniens sur la base d'un tel accord mais "en vain".

Citant plusieurs exemples récents pour illustrer l'intransigeance palestinienne - comme le fait de ne pas condamner les meurtres suite aux attaques au couteau, la promotion de résolutions anti-Israël à l'ONU et diverses mesures prises unilatéralement - Lieberman a demandé comment Israël pouvait faire confiance à la direction de l'Autorité palestinienne, de même qu'il s'est interrogé sur ses intentions pour parvenir à la paix.

"Avec de telles intentions, je doute que nous puissions faire avancer quoi que ce soit, encore moins un accord historique ou de grande envergure", a affirmé Lieberman.

"Par conséquent, nous demandons à l'envoyé américain d'abandonner la voie bilatérale et, à la place, d'investir tous les efforts dans une solution régionale. Si nous déployons toute notre énergie dans le but d'arriver à des liens de normalisation entre Israël et les Etats arabes, les Palestiniens - et tous les autres - n'auront pas d'autre choix que de se joindre à l'initiative", a-t-il ajouté.


Le conseiller spécial en négociations internationales du président américain
 Donald Trump, Jason Greenblatt et le Premier ministre 
israélien Benyamin Netanyahou à Jérusalem, le 13.03.2017
GOP

L'envoyé spécial du président américain Donald Trump est arrivé dimanche soir en Israël dans le cadre d'une nouvelle visite pour poursuivre les discussions en vue de négociations de paix entre Israël et les Palestiniens, ont annoncé dimanche des responsables de la Maison-Blanche.


Greenblatt a rencontré l'ambassadeur des États-Unis en Israël, David Friedman, dès son arrivée ainsi que le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou lundi.

L'objectif principal du voyage est de rencontrer l'ambassadeur "dans son nouveau poste complètement installé", mais Greenblatt s'entretiendra probablement aussi avec des responsables israéliens et palestiniens, a déclaré le responsable de la Maison Blanche.

"Ce voyage est une visite provisoire. Le président Trump a précisé que le fait de travailler à la réalisation d'un accord de paix durable entre les Israéliens et les Palestiniens est une priorité absolue pour lui", a déclaré le responsable.

Le gendre et l'aide du président américain, Jared Kushner, aurait par ailleurs déclaré le mois dernier au leader de l'opposition israelienne, Isaac Herzog que les américains prévoyaient "de déménager l'ambassade américaine rapidement pour commencer un processus diplomatique afin de parvenir à un accord".

i24news.tv

Aucun commentaire: