jeudi 20 juillet 2017

La seconde vie de Ghassan Kanafani

Ghassan Kanafani - Photo : Archives

As’ad AbuKhalil – Au début des années 1970, trois intellectuels palestiniens – Ghassan Kanafani, Majed Abu Sharar et Kamal Nasser – ont créé ensemble le Bureau d’information de l’Organisation de libération de la Palestine.

Les terroristes israéliens les ont tués tous les trois, en moins de dix ans : Kanafani en 1972, Nasser en 1973 et Abu Sharar en 1981.

Le mouvement sioniste ne s’est jamais donné la peine de faire la distinction, dans ses campagnes d’assassinat, entre civils et militaires ; en fait, à maintes reprises, le gouvernement israélien (tout comme le mouvement sioniste avant la fondation de l’État d’occupation) a ciblé les civils pour terroriser les populations. Tout porte à croire qu’Israël a volontairement tué Kanafani pour le faire taire. Mais le plan n’a pas fonctionné comme prévu.

Cela fait, ce mois-ci, quarante-cinq ans que Kanafani a été assassiné, et il est toujours là.

Aucun commentaire: