vendredi 7 juillet 2017

Bahar: Nous ne permettons pas à Abbas de séparer Gaza de la Patrie


Gaza - CPI

Le Premier vice-président du Conseil législatif, Ahmed Bahar a déclaré que l'Autorité palestinienne (AP) en Cisjordanie occupée a dépassé toutes les lignes rouges et toutes les normes morales et juridiques, en renforçant son blocus de la bande de Gaza par la coupure de l'électricité et des allocations des prisonniers, et l'arrêt des transferts médicaux.

Bahar a insisté jeudi lors de la commémoration du 10ième anniversaire de la conférence du Mouvement libéral, à Gaza, sur le rejet des tentatives du président de l'AP, Mahmoud Abbas, d'isoler Gaza du pays à travers ses dernières procédures.

Il considère que "le mouvement de Fatah et son président, Mahmoud Abbas, cherchent à tout prix l'approbation du président américain Donald Trump, en céder sur des constantes et en abandonnant les droits palestiniens, mais ils n'offrent que l'illusion à notre peuple".

Bahar a également souligné l'attachement du peuple palestinien et ses forces nationales à la lutte de toutes ses forces en tant que droit légitime et garanti dans toutes les conventions internationales et humanitaires contre l'ennemi occupant.

Le leader palestinien a confirmé que la résistance nationale se poursuivra jusqu'à la libération de la Palestine, réaffirmant que le Conseil législatif palestinien a légiféré les lois pour la protection de la résistance nationale et en criminalisant toute renonciation ou concession au profit de l'occupation, et veut défendre les prisonniers, les martyrs et leurs familles.

Nouvelle étape du complot

Dans un autre contexte, le secrétaire général du Mouvement libéral Khaled Abou Hilal a déclaré que Mahmoud Abbas entame "une nouvelle étape de conspiration contre notre peuple en aggravant par ses actions la souffrance et la douleur de notre peuple à Gaza, visant à pousser Gaza vers la division".

Abou Hilal a tenu Abbas responsable des conséquences de ses actions punitives contre le peuple.

Il espère de meilleures relations entre le mouvement du Hamas avec l'Egypte pour démanteler le blocus, et alléger les crises et les souffrances.

Abou Hilala a également appelé à la réorientation de la boussole vers Jérusalem et Al-Aqsa, au gel des différences et à promouvoir les possibilités et les capacités de contrarier l'ennemi sioniste.

Enfin, il a appelé à la nécessite de tirer parti de l'initiative déclarée par le chef du bureau politique du Hamas, Ismail Haniyeh, à surmonter les difficultés et les différences et travailler ensemble pour chasser l'ennemi criminel sioniste, se référant à l'invitation politique annoncée par Haniyeh lors de son discours mercredi, insistant sur tous les efforts et les outils d'action nationaux et publics pour combattre l'unique ennemi occupant sioniste, libérer la Palestine et protéger les lieux saints dont la mosquée al-Aqsa bénie.

 french.palinfo.com 

Aucun commentaire: