mardi 27 juin 2017

VIDÉO : Al Jazeera répond aux pays arabes qui demandent sa fermeture

Parmi les treize exigences formulées par l’Arabie saoudite, l’Égypte, les Émirats arabes unis (EAU) et Bahreïn pour que le blocus contre le Qatar soit levé, figure la fermeture d’Al Jazeera. Dans une vidéo, la chaîne invoque la « sacralité de l'information »

Al Jazeera a répondu par un clip aux pays arabes 
exigeant sa fermeture (capture d'écran)


« Depuis le début, nous avons toujours cru qu’après chaque nuit, il y a une aurore. »

Dans un clip vidéo, la chaîne Al Jazeera répond aux pays arabes qui ont exigé sa fermeture.
https://www.facebook.com/aljazeerachannel/videos/10155775822549893/

Parmi les treize exigences formulées par l’Arabie saoudite, l’Égypte, les Émirats arabes unis (EAU) et Bahreïn pour que le blocus contre le Qatar soit levé, figure la fermeture d’Al Jazeera et de plusieurs médias (Arabi21, al-Araby al-Jadeed, Sharq et Middle East Eye) présumés « soutenus » par le Qatar.

Vendredi 23 juin, Al Jazeera a, dans un communiqué, déclaré que « tout appel à la fermeture [de la chaîne] n’est qu’une tentative de faire taire la liberté d’expression dans la région et de supprimer le droit à l’information ».

C’est aussi le message véhiculé par ce clip où une voix off affirme : « Nous avons toujours cru au droit de l’être humain à l’information et à l’expression, à son droit à la liberté et à une vie digne. Nous avons toujours regardé le monde avec des yeux arabes. Nous démarrons de notre culture arabe, nous croyons en la diversité des cultures, une réalité de la vie. Nous croyons à l’audace et nous avons toujours été à l’avant-garde pour nous distinguer. »

Sur des images de ses journalistes en gilet pare-balles sur le terrain, d’affrontements entre populations et forces de l’ordre, de bureaux luxueux où se retrouvent des officiels arabes, de prise en charge des réfugiés, la voix off poursuit : « Avant, il y avait l’obscurité et la volonté de cacher les choses. Avant, il y avait les ciseaux du censeur et l’arbitraire du surveillant. »
La sacralité de l'information

Pour l’Arabie saoudite et ses alliés, Al Jazeera aurait joué un rôle dans les révoltes arabes et la ligne éditoriale de la chaîne est jugée trop favorable aux islamistes.

L’Arabie saoudite a déjà fermé les bureaux de la chaîne qui en possède près de 80 dans le monde.

Le réseau qatari des chaînes beIN Sports n’est également plus accessible par câble aux Émirats arabes unis.

« Depuis le début, nous avons cru à la sacralité de l’information. Nous pensons l’information telle qu’elle est. Depuis le début, nous avons cru à la liberté d’opinion. Nous avons ouvert nos portes à tout le monde, sans discriminer les vieux et les jeunes, les hommes et les femmes. Nous sommes pour tout le monde », poursuit la voix off.

Après avoir conclu « L’être arabe est notre but. Depuis le début, nous avons toujours cru qu’après chaque nuit, il y a une aurore », le clip se termine sur un écran noir où est écrit : « 23 juin 2017 : fermeture des chaînes Al Jazeera et de toutes les chaînes qui dépendent d’elle : une des exigences des pays qui assiègent le Qatar » - « Le journalisme n’est pas un crime ».

Aucun commentaire: