mercredi 14 juin 2017

Lutte antiterroriste: le maire de Londres "consulte régulièrement" Israël

Mayor of London Sadiq Khan had attempted to reassure the public in
 London about the increased police presence after three assailants smashed 
a van into pedestrians on London Bridge Daniel LEAL-OLIVAS (AFP/File)


Il a "pendant quelques secondes avoir pensé à se convertir au judaïsme", a-t-il plaisanté

Le maire de Londres Sadiq Khan "consulte régulièrement" Israël afin d'améliorer la lutte contre le terrorisme en Grande-Bretagne et en particulier dans la capitale britannique gravement touchée par deux attentats meurtriers revendiqués par l’Etat islamique en l’espace de quelques mois.

Dans un entretien au site Jewish News à l’occasion du dîner annuel du Jewish Care, le plus important organisme d’aide sociale et de soins de santé au service de la communauté juive de Londres et de l’Est de l’Angleterre, M. Khan a révélé être en contact avec des responsables israéliens à Tel Aviv afin de "trouver de nouveaux moyens pour nous protéger".

Lui-même, des membres de son administration, et le commissaire adjoint de la police londonienne Mark Rowley, à la tête des activités nationales de lutte antiterroristes, ont appris "beaucoup de choses, comme par exemple la mise en place des barrières à Londres. Il y a aussi d’autres choses, et nous nous servons de ces conseils que nous recevons", a-t-il assuré.

London's Jewish community make a huge contribution to our city. Honour & privilege to deliver the keynote at @Jewish_Care gala dinner. pic.twitter.com/6ao7hCTL69— Sadiq Khan (@SadiqKhan)June 12, 2017


"Au même titre que les terroristes évoluent, nous devons trouver de nouveaux moyens pour nous protéger", a déclaré M. Khan.

Il a également révélé que les crimes haineux à Londres avaient fortement augmenté à la suite de l'attaque du pont de Londres.

"C’est réellement une très grande préoccupation pour moi", a-t-il affirmé, insistant sur la nécessité de la mobilisation des Londoniens à dénoncer et signaler de tels actes. "Aucun crime haineux ne sera considéré comme trop banal pour être signalé", a-t-il souligné.


Sadiq Khan a poursuivi son allocution en promettant de lutter contre l’antisémitisme, promettant de "n’avoir aucun répit tant que cette bataille ne sera pas victorieuse", a indiqué le site.

Louant le travail de l’association Jewish care, le maire Khan a déclaré que "pendant quelques secondes avoir pensé à se convertir au judaïsme", a-t-il plaisanté.

Au lendemain des attentats qui ont frappé Londres, le président américain Donald Trump a accusé Sadiq Khan de ne pas prendre au sérieux la menace terroriste.

"Nous devons cesser d'être politiquement corrects et nous mettre au travail sur la sécurité pour les nôtres. Si nous ne sommes pas malins, cela ne fera qu'empirer", avait prévenu Donald Trump.

Aucun commentaire: