samedi 17 juin 2017

L'ONU met en garde contre les conséquences de la réduction de l'électricité à Gaza

GAZA-CPI

Un responsable de l'ONU a averti mercredi des conséquences désastreuses pour la population de la bande de Gaza, dans le cas d'une réduction supplémentaire de l'approvisionnement en électricité pour l'enclave assiégée.

Le coordonnateur des affaires humanitaires dans les territoires palestiniens, Rorepett Biber, a appelé l'Autorité palestinienne (AP), le mouvement du Hamas et Israël (l'occupation), à mettre l'intérêt public de la population de Gaza comme une priorité absolue, et de prendre les mesures nécessaires pour éviter de nouvelles souffrances.

Le responsable onusien a déclaré :"Les Nations Unies ont lancé un appel à la communauté internationale pour soutenir les efforts humanitaires limités afin d'empêcher l'effondrement des services vitaux, sauver la vie, la santé, l'eau et l'assainissement et les services municipal dans la bande de Gaza".

Il a souligné que dans le cas où cette décision est appliquée suite aux instructions de l'AP, la situation deviendra catastrophique.

Il a ainsi expliqué que la diminution supplémentaire de l'électricité nécessite la livraison d'un million de litres de carburant par mois, dans le cadre du programme d'urgence des Nations Unies, de maintenir un minimum de 186 tâches dans les installations des services de base dans le secteur.

Il a ajouté: " Les citoyens de Gaza ne doivent pas être des otages du conflit interne palestinien prolongé".

Le gouvernement israélien a décidé dimanche soir dernier de réduire l'approvisionnement en électricité à la bande de Gaza, et a déclaré que la décision a été prise en réponse à une demande de l'AP.

Depuis que le Hamas a remporté les élections législatives en 2006, les autorités d'occupation ont imposé un blocus terrestre, maritime et aérien sur la bande de Gaza. Ce blocus a continué malgré la formation d'un gouvernement de consensus national palestinien qui a prêté serment le 02 Juin 2014.

80% de la population dépend maintenant de l'aide internationale pour survivre, en raison de la pauvreté et du chômage dans la bande de Gaza, selon les statistiques des institutions internationales.

french.palinfo.com

Aucun commentaire: