mercredi 21 juin 2017

Le ministre Al-Husseini: Jérusalem est au bord de l'explosion

JERUSALEM - CPI

Le ministre des Affaires de Jérusalem, Adnan Husseini, a mis en garde contre l'aggravation des mesures punitives et agressives imposées par les autorités israéliennes dans les territoires occupés de Jérusalem, qui menacent de faire exploser toute la région.

Husseini a déclaré dans une interview exclusive avec notre CPI que la ville sainte de Jérusalem et la mosquée bénie al-Aqsa connaissent une attaque féroce sans précédent de la part du gouvernement d'occupation, en soulignant que ces mesures reflètent l'incapacité et le désespoir de l'occupation de contrôler la situation à Jérusalem, ses banlieues et ses villages, révélant une faiblesse après 50 ans d'occupation, au niveau individuel politique et de sécurité, en dépit de la violence, de l'oppression et de la torture utilisées pour couvrir cette faiblesse.

Husseini a averti de la situation tendue dans la ville sainte, tout en dénonçant les mesures punitives et violations des forces israéliennes contre les Palestiniens, décrivant la réalité comme une bombe à retardement où le gouvernement israélien pousse à détériorer complètement la situation et exploser la stabilité.

" La visite, il y a quelques jours, du chef de l'Etat d'occupation, Rivlin à la porte de Damas, est survenue afin de relever le moral des gardes frontières et de la sécurité sioniste, sous prétexte qu'ils souffrent de problèmes de sécurité avec les Palestiniens dans leur ville, oubliant qu'ils ne sont que des Occupants, et que les Palestiniens sont les indigènes et ont le droit sacré et religieux dans leur mosquée sainte", a-t-il poursuivi.

Le ministre Husseini a ajouté que Jérusalem s'expose depuis son occupation à une campagne d'attaques et de colonisation frénétique, en particulier dans la vieille ville et la mosquée Al-Aqsa.

"Aujourd'hui, le conflit est sur les noms et lieux historiques, l'occupation essaie d'intensifier la campagne secrète pour effacer les noms de leurs rues et leurs cours dans une bataille ouverte, en prenant le caractère culturel dans une tentative de judaïser Jérusalem. C'est une tentative de changer la réalité et d'expulser les indigènes qui ont la langue, l'histoire, la géographie et les monuments authentiques, tandis que l'occupation veut promouvoir la langue, l'histoire et la géographie de la fausse version déformée", a assuré Husseini.

french.palinfo.com

Aucun commentaire: