dimanche 11 juin 2017

Israël envisage une loi visant à déduire l'argent que l'AP verse aux terroristes

Ou c omment les terroristes sionistes ne cesse de mettre à genou l'AP...

A woman holds the portrait of a Palestinian prisoner during a rally in the 
West Bank city of Ramallah to show support for hundreds in Israeli jails 
who went on hunger strike on April 17, 2017 ABBAS MOMANI (AFP)


"Plus vous assassinez, plus vous obtenez" (député israélien)

Le Comité interministériel des lois israélien doit se prononcer dimanche sur un projet de loi visant à déduire les fonds que l'Autorité palestinienne versent aux familles des terroristes des recettes fiscales qu'Israël collecte pour les Palestiniens.

Porté par deux députés centriste (Yesh Atid) et de droite (Likoud), le texte a recueilli le soutien unanime des familles endeuillées par des attaques terroristes, qui ont écrit une déclaration dans ce sens, rapporte le site d'information Ynet

"L'État d'Israël transfère des fonds importants chaque mois pour l'Autorité palestinienne. Il s'agit de l'argent des contribuables collecté par l'État et transféré à l'Autorité palestinienne. Chaque mois, l'AP finance les terroristes avec du sang sur les mains et soutient le terrorisme avec fierté, transparence. L'Autorité palestinienne a même créé un ministère en charge du transfert de fonds aux terroristes et à leurs familles", peut-on lire dans la lettre.

Les familles déplorent ensuite que cet argent constitue une motivation pour "assassiner des Juifs et des Israéliens".

"Plus vous assassinez, plus vous obtenez", a indiqué le député Elazar Stern (centre), co-auteur du projet de loi.


Israël: Des familles endeuillées s'insurgent... by i24news-fr

Le soutien de Ramallah au terrorisme est régulièrement dénoncé par le gouvernement israélien, notamment le Premier ministre Benyamin Netanyahou, qui l'a évoqué avec le président américain Donald Trump lors de sa visite en Israël le mois dernier.

Au lendemain de l'attentat de Manchester, Netanyahou avait déclaré lors d'une conférence de presse commune que "si le terroriste avait été palestinien et les victimes israéliennes, sa famille aurait été rémunérée par l'Autorité palestinienne".

Peu après la visite de Trump, Channel 2 avait indiqué que le président américain s'était emporté lors d'un entretien avec le leader palestinien Mahmoud Abbas.

"Vous m'avez menti à Washington lorsque vous avez parlé de l'engagement pour la paix, mais les Israéliens m'ont montré que vous étiez personnellement responsable de l'incitation", aurait déclaré Trump.

Fin mai, l'ambassadeur d'Israël à l'ONU Danny Danon avait lui aussi indiqué que l'Autorité palestinienne devait cesser de verser des salaires aux "terroristes qui tuent des Juifs", et appelé le Conseil de sécurité de l'ONU à agir pour mettre un terme au financement du terrorisme lors d'une session spéciale au siège des Nation unies.

Aucun commentaire: