mercredi 21 juin 2017

Israël arrête une Palestinienne "fière" de l'attaque de son fils

Les forces israéliennes ont arrêté mercredi une Palestinienne qui a fait l'éloge de son fils, auteur d'une attaque meurtrière contre des policiers à Jérusalem-Est, ont déclaré l'armée et la police.

Vendredi dernier, trois Palestiniens ont attaqué au couteau et à l'arme à feu des policiers israéliens près de la Vieille ville de Jérusalem, poignardant mortellement une policière de 23 ans, avant d'être abattus.

Les forces de sécurité israéliennes ont arrêté mercredi matin Zaynab Ankouch, la mère d'un des assaillants, "en raison de ses derniers appels (...) à commettre d'autres attaques contre les juifs et en raison de son discours haineux", a déclaré une porte-parole de l'armée à l'AFP.

"Il a choisi de mourir en martyr (...) je suis fière et j'aurais voulu qu'il en tue 20, 50, 100", a dit dimanche Zaynab Ankouch, mère de Adel Ankouch, dans une interview accordée à la chaîne de télévision publique israélienne Kan.

La police a déclaré qu'elle était soupçonnée de soutenir une organisation terroriste et de conspirer en vue de commettre un crime.

Les forces de sécurité ont également arrêté un Palestinien du quartier d'Essaouiya, à Jérusalem-Est occupé et annexé, soupçonné d'avoir "transporté les terroristes sur le lieu de l'attaque" et de n'avoir rien fait pour les empêcher de passer à l'acte alors qu'il connaissait leurs intentions, a indiqué la police.

Depuis octobre 2015 Israël et les Territoires palestiniens sont en proie à une vague de violences qui ont causé la mort de 273 Palestiniens, 42 Israéliens, deux Américains, deux Jordaniens, un Erythréen, un Soudanais et une Britannique, selon un décompte de l'AFP.

La majorité des Palestiniens tués sont des assaillants ou assaillants présumés, souvent jeunes, agissant seuls et souvent armés de couteaux.

Aucun commentaire: