samedi 10 juin 2017

Gaza: un Palestinien tué par des tirs de soldats israéliens (Santé)

Gaza (Territoires palestiniens) 

Un Palestinien a été tué vendredi par des tirs de soldats israéliens dans le nord de la bande de Gaza lors d'affrontements, a annoncé le ministère de la Santé du mouvement islamiste Hamas qui contrôle l'enclave.

"Aeid Joumaa a été tué et six autres Palestiniens blessés lors de heurts le long de la frontière de la bande de Gaza", a précisé Achraf al-Qodra, porte-parole du ministère de la Santé à Gaza.

Le Jihad islamique, autre force islamiste palestinienne, a affirmé dans un communiqué que le Palestinien (tué) était un militant de l'organisation et qu'il était âgé de 22 ans. Le porte-parole du ministère avait auparavant indiqué qu'il était âgé de 35 ans.

Interrogée par l'AFP, une porte-parole de l'armée israélienne a indiqué que des "centaines de manifestants palestiniens ont brûlé des pneus et jeté des pierres vers des soldats en poste le long de la clôture" séparant le territoire israélien et la bande de Gaza.

Elle n'a pas été en mesure de confirmer si des Palestiniens avaient été tués ou blessés par des tirs.

Mardi, un Palestinien avait également été tué par des tirs israéliens dans la bande de Gaza lors de heurts le long de la frontière.

Israël soumet la bande de Gaza, enclave coincée entre son territoire, l'Egypte et la Méditerranée, à un strict blocus terrestre, aérien et maritime.

Israël et le Hamas observent un cessez-le-feu fragile depuis la fin de la guerre de 2014, la troisième depuis que le mouvement islamiste a pris le pouvoir dans le territoire en 2007.

Les Territoires palestiniens et Israël sont le théâtre d'une vague de violences qui a causé la mort depuis le 1er octobre 2015 de 269 Palestiniens, 41 Israéliens, deux Américains, deux Jordaniens, un Erythréen, un Soudanais et une Britannique, selon un décompte de l'AFP.

La plupart des Palestiniens tués sont des auteurs ou auteurs présumés d'attaques anti-israéliennes, souvent commises à l'arme blanche par de jeunes gens isolés.

D'autres ont trouvé la mort lors d'affrontements avec les forces israéliennes ou dans des frappes israéliennes contre la bande de Gaza.

Ces violences se sont notablement espacées depuis quelques mois.

©AFP

Aucun commentaire: