dimanche 18 juin 2017

Ekrima Sabri: La situation est toujours tendue et l'occupation est entièrement responsable

JERUSALEM - CPI

Le chef du Conseil suprême islamique, le prédicateur d'Al-Aqsa, cheidkh Ekrima Sabri a dénoncé la violation du caractère sacré de la mosquée al-Aqsa par les forces d'occupation et l'attaque ménnée contre les fidèles à son interieur.

Un communiqué dont notre CPI a reçu une copie a souligné que ce qui est arrivé le dimanche matin est une attaque et violation flagrante contre la mosquée Al-Aqsa et les adorateurs et les jeûneurs fidèles à l'intérieur , ajoutant que ce qui a été commis par les autorités d'occupation est une provocation et le harcèlement des musulmans dans ces jours bénis de Ramadan.

Cheikh Sabri a souligné que la fermeture de la mosquée al-Aqsa et le lancement de gaz toxiques sur eux est une autre attaque, et nous tenons le gouvernement de l'occupation israélienne responsable des conséquences et de l'aggravation et de la tension tendue.

Il a expliqué qu'un certain nombre de soldats israéliens sont montés à bord du toit de la mosquée et ont cassé l'une des fenêtres pour jeter des grenades lacrymogènes à travers laquelle sur les fidèles, ce qui a conduit à l'asphyxie de 20 jeûneurs, en plus des adorateurs ont été blessés par des brûlures.

Il a ajouté que la situation reste encore tendue dans la mosquée Al-Aqsa et les autorités d'occupation ont promis une sorte de punition collective en réaction à ce qui est arrivé hier dans la première porte de la colonne des attaques, et nous rejetons et condamnons définitivement cette punition collective.

french.palinfo.com

Aucun commentaire: