vendredi 30 juin 2017

Cheikh Sabri dénonce la judaïsation de la Porte des Maghrébins

JERUSALEM - CPI

Le prédicateur de la Mosquée Al-Aqsa, Cheikh Ikrima Sabri, chef du Conseil suprême islamique, a condamné la nomination de la porte des Maghrébins par le nom hébreu publié le ministre de l'Agriculture sioniste, Uri Ariel, dans une vidéo sur sa page Facebook, comme porte de Hillel, dans la ville de Jérusalem occupée.

Cheikh Sabri a dénoncé la tentative du ministre sioniste de modifier l'histoire et la réalité islamique de la sainte ville, afin d'imposer un nouveau statu quo sioniste sur la ville sainte et pour la judaisation d'al-Aqsa.

Il a tenu le gouvernement israélien responsable, parce que les responsables sionistes sont ceux qui soutiennent leurs extrémistes qui proposent ces changements.

Les groupes successifs de gangs de colons ont renouvelé, dans les heures du matin aujourd'hui, leurs invasions profanatrices dans la mosquée bénie, à travers la Porte des Maghrébins, dirigés par le chef de la police israélienne à Jérusalem, Euerm Levy, avec des extrémistes et des hauts officiers fortement gardés par les forces spéciales d'occupation.

french.palinfo.com

Aucun commentaire: