jeudi 11 mai 2017

Qui a tué le pêcheur de Gaza Mouhammad al-Hissi ?

Marché aux poissons à Gaza - Photo : Anne Paq/Activestills.org

Mersiha Gadzo – Les pêcheurs de Gaza bravent les balles et le danger dans une zone de pêche de plus en plus décimée par Israël.

Ville de Gaza – En 2016, la marine israélienne a tiré 126 fois sur des pêcheurs palestiniens de Gaza et sur leurs bateaux.


Dans la soirée venteuse du 4 janvier, Mouhammad al-Hissi, un pêcheur de 33 ans a eu le pressentiment qu’il ne rentrerait pas chez lui, cette nuit-là, après la pêche.

« J’ai peur. Si vous voyez mes feux s’éteindre, venez vite à mon secours. Ne m’oubliez pas. »

Ce furent les dernières paroles que Mouhammad a adressées aux autres pêcheurs, au moment de prendre la mer, à la nuit tombante, a déclaré son cousin Nihad al-Hissi à Al Jazeera, depuis le port de la ville de Gaza.

Mouhammad était inquiet ce soir-là. Il avait peur de la marine israélienne qui patrouille régulièrement sur la mer. Il a demandé à son jeune frère Wael de changer de barque de pêche avec lui pour pouvoir rester plus loin de la limite maritime de six miles marins imposée par Israël.

À Gaza, la pêche est dangereuse. En 2016, il y a eu 126 incidents au cours desquels la marine israélienne a tiré sur des pêcheurs palestiniens et sur leurs bateaux; 12 pêcheurs ont été blessés l’année dernière selon le Centre palestinien pour les droits de l’homme (PCHR).

Il y a eu aussi sept cas de bombardements des bateaux de pêche. Il est fréquent que des fusillades et des arrestations se produisent même lorsque les pêcheurs se trouvent dans la limite des six miles marins imposée par Israël.

Leurs trois barques se trouvaient dans la zone imposée aux pêcheurs palestiniens, ont indiqué Nihad et Wael à Al Jazeera.

Wael a accepté de changer de barque et il est resté dans la troisième barque qui était la plus proche de la limite de six miles marins.

Aucun commentaire: