lundi 15 mai 2017

Nombreux cas d'évanouissements au sein des prisonniers de Nafha

Ramallah - CPI

Des évanouissements en grand nombre ont été observés dimanche parmi les prisonniers en grève de la faim dans la prison de Nafha, et plusieurs cas de prisonniers vomissant du sang ont été signalés le
28e jour de la grève de la faim de la Liberté et de la Dignité.

Le Comité des médias pour la grève a déclaré dans un communiqué dimanche que l'avocat du Club des prisonniers a pu visiter les prisonniers Mohammed al-Ghoul et Yahya Ibrahim, tous deux de Tulkarem. Il a été informé que l'état de santé des prisonniers en grève, qui ont perdu 20 kg, s’aggrave au fil des jours. Cependant, le Service pénitentiaire israélien (SPI) continue ses mesures abusives contre eux.

Les deux prisonniers ont déclaré que l'état de santé de 90% des grévistes est entré dans une phase critique. Lorsqu'un prisonnier s'évanouit, ils ont souligné que le SPI le transfère dans un hôpital de campagne où aucun traitement approprié n'est disponible.

Ils ont affirmé que les prisonniers de Nafha continueront dans leur grève de la faim malgré tout ce qu'ils endurent, et qu'ils ne s'arrêteront jamais sauf par une décision des dirigeants de la grève.

french.palinfo.com

Aucun commentaire: