mardi 16 mai 2017

Muhammad Majid Bakr, pêcheur à Gaza, assassiné par les forces israéliennes d’occupation

Muhammad Majid Bakr - Photo : MaanImages

Ma’an News – Un pêcheur palestinien, blessé ce lundi par des forces israéliennes d’occupation au large des côtes de la bande de Gaza assiégée a succombé à ses blessures à l’hôpital.
Selon le Centre pour les droits de l’homme d’Al-Mezan, Muhammad Majid Bakr, un habitant âgé de 23 ans du camp de réfugiés d’al-Shati, a été abattu par des forces navales israéliennes vers 8h30 le lundi matin pendant qu’il pêchait au large de la côte De Gaza avec son frère Umran Majid Bakr.

Umran a rapporté à Al-Mezan que Bakr avait été touché dans la poitrine et saignait encore lorsque les navires de la marine israélienne ont entouré leur bateau de pêche et ont arrêté Bakr.

Le bureau de liaison palestinien a officiellement confirmé la mort de Bakr lundi après-midi.

Un porte-parole de l’armée israélienne a déclaré à Ma’an qu’un navire de pêche palestinien [aurait] « dévié de la zone de pêche restreinte » au début de la matinée, lundi. Comme le bateau de pêche aurait continué à avancer dans la mer après que les forces israéliennes aient tiré des coups dans l’air, a déclaré le porte-parole, des soldats israéliens ont tiré sur le bateau.

Le porte-parole a confirmé qu’un pêcheur a été blessé et a été déclaré mort une fois qu’il a été emmené dans un hôpital de la ville israélienne d’Ashkelon.

Un porte-parole de l’hôpital Barzilai, où Bakr a été emmené par des forces israéliennes pour un traitement, n’a pas répondu immédiatement à une demande de commentaires.

Plus tôt lundi, Ma’an a rapporté qu’au moins six pêcheurs palestiniens avaient été kidnappés au large de Gaza entre le dimanche et le lundi, dont trois du camp de réfugiés d’al-Shati, bien que Muhammad Majid Bakr n’ait pas été identifié comme étant l’un d’eux.

Les incidents ont eu lieu après que les autorités israéliennes aient décidé d’étendre temporairement la zone de pêche restreinte dans le sud de la bande de Gaza à neuf milles nautiques le 3 mai.

L’armée israélienne kidnappe régulièrement et ouvre le feu sur les pêcheurs palestiniens non armés, les bergers et les agriculteurs le long des limites fixées s’ils s’approchent de la zone tampon imposée unilatéralement.

Subissant le blocus israélien de l’enclave côtière depuis 2007, les pêcheurs palestiniens ont dû travailler dans une « zone de pêche restreinte » limitée, dont les limites exactes sont décidées par les autorités israéliennes et ont toujours été fluctuantes.

Al-Mezan a signalé que depuis le début de l’année, Israël a confisqué cinq bateaux de pêche, kidnappé 14 pêcheurs palestiniens, tiré et blessé quatre autres, et a tué un autre pêcheur qui s’est noyé après que les forces israéliennes aient coulé son bateau.

Selon les informations de Ma’an, Bakr est l’un des 23 Palestiniens tués par les forces israéliennes d’occupation depuis le début de l’année 2017, dont trois ont été tués dans la bande de Gaza assiégée.

15 mai 2017 – Ma’an News – Traduction : Chronique de Palestine

Aucun commentaire: