samedi 6 mai 2017

Médecins de la Palestine : L'alimentation forcée des prisonniers est immorale

Gaza - CPI

L'Association des médecins de la Palestine a déclaré que l'alimentation forcée des prisonniers en grève de la faim illimitée et contre leur volonté, est une torture en vertu de la charte des médecins internationaux, et contraire aux droits humains des personnes malades.

L'association a souligné dans son communiqué dont notre CPI a reçu vendredi matin une copie l'intention des hôpitaux sionistes de s'engager à mener à bien le système d'alimentation forcée des détenus en grève de la faim illimitée. Elle a tenu l'occupation entièrement responsable de la santé et la sécurité des prisonniers en général, et les détenus grévistes de la faim en particulier.

Elle a ainsi appelé les syndicats des associations médicales arabes et internationales à dénoncer ce crime et interdire la participation des médecins et du personnel de santé à l'alimentation forcée des prisonniers.

Elle a noté que la participation du personnel médical à forcer les prisonniers à briser leur volonté et la nutrition forcée est contraire à l'éthique de la profession médicale et aux normes convenues au niveau international.

"L'alimentation forcée viole le droit humain du prisonnier gréviste et est contraire à la loi humaine et internationale, de même que c'est un acte immoral", a affirmé l'association palestinienne.

La deuxième chaîne de la télévision sioniste a rapporté que l'administration pénitentiaire envisage d'engager des médecins d'un pays étranger en particulier pour forcer les prisonniers à absorber des éléments nutritifs, étant donné que l'union des médecins israéliens a refusé d'être impliquée.

french.palinfo.com

Aucun commentaire: