dimanche 7 mai 2017

Les Jérusalémites interdits de manifester en solidarité avec les prisonniers

Jérusalem occupée – CPI

Les forces armées d'occupation israéliennes ont empêché samedi soir des membres des familles des prisonniers d'organiser leur sit-in en solidarité avec les prisonniers en grève de la faim dans la cour du siège du CICR au quartier de Cheikh Jarrah à Jérusalem occupée, sous prétexte que la terre appartient à la municipalité d'occupation, ce qui les a forcés de manifester à l'intérieur du siège, à la lumière de l'existence intensive des forces armées occupantes.

Les manifestants ont élevé les photos des prisonniers et ont répété des slogans de solidarité de la bataille de la grève de la faim menée par les prisonniers pour le 21ème jour consécutifs dans les geôles sionistes.

Le chef du Club du captif palestinien, Nasser Qaws, a fermement condamné l'interdiction de l'occupation de l'existence des familles des prisonniers dans la cour du siège de la Croix-Rouge, sous prétexte qu'elle est une cour publique appartenant à la municipalité israélienne.

De son côté, le militant politique Ziyad Hamouri a déclaré que les forces armées occupantes harcèlent les habitants de Jérusalem pour interdire toute activité palestinienne.

De plus, les familles ont confirmé leur insistance de poursuivre les activités en solidarité avec les prisonniers en grève de la faim jusqu'à la réponse de l'occupation à leurs demandes justes.

Plus de 1 600 prisonniers palestiniens mènent une grève de la faim illimitée pour le 21ème jour consécutifs sous le slogan: "Liberté et Dignité" pour reprendre leurs droits saisis par l'administration pénitentiaire israélienne.

french.palinfo.com

Aucun commentaire: