lundi 22 mai 2017

Les factions à Gaza: la visite de Trump vise à liquider la cause palestinienne

Gaza - CPI

Les factions palestiniennes ont refusé la visite menée par le président américain Donald Trump à la région et la prochaine visite en Palestine occupée prévue dans les prochains jours, la qualifiant comme étant une consolidation de la normalisation des relations arabes avec l'occupation sioniste .

Au cours d'un atelier organisé dimanche par le Mouvement des libres en participation des factions palestiniennes, en ce qui concerne la visite de Trump, le dirigeant au mouvement du Hamas Ismail Radwan a mis en garde contre l'alignement régional et international au détriment de la question palestinienne, tout en soulignant que l'administration des États-Unis était toujours du côté de l'ennemi sioniste.

Radwan a souligné que la cause palestinienne est en cours de liquidation, appelant l'Autorité palestinienne à Ramallah à ne pas revenir à l'étape des négociations vaines, en insistant sur la défaite de l'ennemi sioniste dans l'ensemble du territoire palestinien, notant que l'administration américaine a déclaré explicitement son hostilité à l'égard des causes arabes.

Les factions palestiniennes, le Hamas, le Jihad islamique, le mouvement des Libres, le front populaire pour la Libération de la Palestine, le front arabe palestinien ont tous dénoncé la visite de Trump, la qualifiant un parti pris à l'ennemi occupant sioniste, en se référent aux déclarations du président américain hostiles aux arabes et aux peuples opprimés en général, notamment le peuple palestinien et ses forces nationales de lutte contre l'occupation.

Les participants ont adressé un message au monde arabe d'unifier les efforts pour admettre la question palestinienne comme un axe du conflit et évitant d'en dévier la boussole.

Enfin, les participants ont souligné l'importance de restaurer l'unité nationale pour répondre à tous les projets de la liquidation de la cause palestinienne, et ont refusé de retourner aux négociations absurdes avec l'occupation, appelant au rejet arabe de la normalisation avec l'ennemi occupant "Israël".

french.palinfo.com

Aucun commentaire: