vendredi 26 mai 2017

Le gouvernement sioniste projette l'exécution systématique des prisonniers

Naplouse-CPI

Le Comité national pour le soutien des prisonniers et des détenus dans le gouvernorat de Naplouse au nord de la Cisjordanie occupée, a appelé la direction de l'Autorité palestinienne (AP) à assumer ses
responsabilités envers la grève continue des prisonniers, depuis 39 jours.

Le coordonnateur du comité, Muzaffar Thuqan a déclaré au cours d'une conférence de presse tenue mercredi que l'AP doit assumer ses responsabilités pour communiquer avec les signataires de la Convention de Genève et sa prétention d'obliger l'Etat de l'entité sioniste à respecter les dispositions de la présente Convention et à internationaliser la question des prisonniers.

Il a également demandé à l'AP de recourir aux pays arabes membres de l'Assemblée générale des Nations Unies, de demander à la Cour internationale de Justice, en ce qui concerne le statut juridique des prisonniers en grève de la faim. Il a appelé à promouvoir la question des prisonniers au niveau des institutions des droits de l'homme et criminaliser l'entité sioniste qui détient les prisonniers en dehors de leur lieu de détention.

Thuqan a mis en garde contre les indications que le ministre de la sécurité intérieure sioniste a pris la décision d'exécuter les prisonniers, en prolongeant la grève et mettant en danger la vie des prisonniers.

Pour sa part, le membre du Comité, Maher Harb a déclaré que l'état de santé des prisonniers grévistes s'est considérablement détérioré, où la plupart des prisonniers ont perdu la capacité de se lever, et ont besoin de fauteuils roulants pour passer leurs besoins.

À son tour, le directeur du Club des prisonniers à Naplouse, Raed Amer a adressé une lettre de soutien aux prisonniers, en soulignant que le peuple palestinien se tiennent de leur côté, jusqu'à la réalisation de leurs revendications légitimes.

french.palinfo.com

Aucun commentaire: