lundi 8 mai 2017

L’Association médicale israélienne interdit à ses membres l'alimentation forcée.


La législation israélienne autorise l’alimentation forcée des détenus mais l’Association médicale israélienne a interdit à ses membres de participer à une telle initiative.
Selon RTBF : "L’Autorité pénitentiaire israélienne a diffusé une vidéo montrant le leader palestinien Marwan Barghouthi en grève de la faim depuis 21 jours, en train de manger, des images réfutées par son épouse.

“C’est une fausse vidéo destinée à briser le moral des prisonniers”, a affirmé Fadwa Barghouthi à l’AFP. Dans une vidéo diffusée dans les médias israéliens, on voit Marwan Barghouthi manger des gâteaux sur des images censées dater du 27 avril et du 5 mai, selon le communiqué de l’Autorité pénitentiaire.

Environ un millier de détenus palestiniens refusent depuis le 17 avril dernier de s’alimenter pour réclamer des visites familiales et médicales et des conditions de détention plus dignes.

Haut cadre du Fatah, le parti du président palestinien Mahmoud Abbas, M. Barghouthi a lancé cette grève d’une ampleur inédite depuis des années, qui mobilise de nombreux Palestiniens au-delà de son parti.

M. Barghouthi purge cinq peines de perpétuité pour des attentats meurtriers durant la deuxième Intifada (2000-2005). Son épouse Fadwa a précisé dimanche à l’AFP que son mari avait été mis à l’isolement 22 fois depuis qu’il a été emprisonné par Israël et “que ces moyens pour briser le moral des prisonniers montrent l’échec d’Israël”.

Le ministre israélien de la Sécurité intérieure Guilad Erdan a de son côté dénoncé “les calculs politiques de Marwan Barghouthi”. Selon les autorités israéliennes, 894 prisonniers palestiniens poursuivent cette grève de la faim.

Aucun commentaire: