mardi 30 mai 2017

Human Rights Watch: 90 000 maisons à Jérusalem sont menacées de démolition

Jérusalem occupée – CPI

L'organisation Human Rights Watch a déclaré dans un rapport publié sur la démolition des maisons palestiniennes à Jérusalem occupée, que 90 000 Palestiniens à Jérusalem-Est vivent dans des maisons sans permis.

L'occupation refuse de leur accorder des permis de construction et a alloué seulement 12% de la superficie de la terre pour la construction des logements palestiniens, mais la zone est devenue surpeuplée, en revanche elle a alloué 35% des terres de Jérusalem-Est pour la construction des colonies juives.

Le rapport a souligné que les documents des plans de la municipalité d'occupation cherchent à rendre les Palestiniens comme une minorité dans la ville.

Selon le rapport de l'organisation des droits de l'homme, le citoyen Ashraf Fawaqa, qui était à un rendez-vous médical pour sa petite fille Aya âgée d'un mois, a reçu un appel téléphonique l'informant que les forces armées d'occupation israélienne étaient en train de démolir sa maison construite il y a 6 ans sur les terres de sa famille dans le quartier de Sour Baher.

En vertu de la loi raciste israélienne, Ashraf et chaque palestinien, dont la maison est démolie par les engins d'occupation, il faut payer les frais de la démolition qui atteignent plus de 150 000 Shekels, soit environ 42 000 dollars, a ajouté l'organisation dans son rapport.

Les démolitions ont conduit à l'expulsion de 245 Palestiniens, la moitié sont des enfants, et selon le rapport, les forces armées occupantes ont démoli 9 bâtiments l'année dernière.

Le rapport a démontré que le droit international interdit l'occupation de démolir les biens sauf pour des raisons de nécessité militaire, mais l'occupation viole cette interdiction depuis le début de l'occupation des territoires palestiniens, y compris Jérusalem, sans être inquiétée, mais ce sont les familles palestiniennes qui en paient le prix.

french.palinfo.com

Aucun commentaire: