jeudi 18 mai 2017

Escalade sioniste à la veille de la visite de Trump et des appels à intensifier les intrus à al-Aqsa

JERUSALEM - CPI

Les associations du prétendu temple juif et de nombreuses associations coloniales à Jérusalem occupée ont appelé à intensifier les invasions profanatrices dans la mosquée bénie al-Aqsa, conjointement avec la visite prévue du président américain Doland Trump, ainsi que pour participer à la célébration du 50ème anniverssaire de la soi-disant "unification de Jérusalem", selon les allégations sionistes .

Ces appels coïncident avec la visite du président américain Donald Trump, la semaine prochaine à Bethléem, pour rencontrer Mahmoud Abbas et Benjamin Netanyahu.

De sa part, le ministre sioniste de la Culture et du Sport, Miri Regev a demandé aux colons de visiter la vieille ville de Jérusalem, et de prendre d'assaut la Mosquée Al-Aqsa en grand nombre, à l'occasion du prétendu " jour de l'unification de Jérusalem".

Elle a dit dans une vidéo diffusée sur le site Facebook : « Je remercie la police d' Israël pour nous permettre d'entrer dans le Mont du Temple, à l'anniversaire de l'unification de Jérusalem cette année, tout en appelant les colons d'accompagner leurs enfants à entrer dans la mosquée Al-Aqsa, et les a exhortés à prier pour compléter leur contrôle sur Jérusalem pour construire le prétendu "temple".

En réponse à ces appels, le chef du Conseil suprême islamique à Jérusalem, Ikrima Sabri, a déclaré que ces appels provocatrices conduisent à des tensions et affrontements dans la région avec des conséquences désastreuses.

À son tour, le directeur de la mosquée Al-Aqsa, Cheikh Omar Kiswani a déclaré que les raids se poursuivront du dimanche au jeudi, confirmant que 62 colons et 49 étudiants et guides sionistes ont pris d'assaut la mosquée, le mercredi.

Cheikh Ikrima, et Kiswani ont dénoncé les invasions profanatrices et les appels provocateurs des extrémistes sionistes, réaffirmant que les occupants israéliens ne pourrons jamais falsifier l'histoire, ni de modifier les faits et la réalité islamique de la ville sainte al-Quds et ses lieux saints, notamment concernant la mosquée bénie al-Aqsa

french.palinfo.com

Aucun commentaire: