mercredi 24 mai 2017

38 jours de grève : Les prisonniers intensifient leurs mesures de lutte

Gaza - CPI

Voilà 38 jours que les prisonniers palestiniens poursuivent la bataille de la grève de la faim "Liberté et Dignité", au moment où le doyen des prisonniers, Karim Younès, a confirmé que les prisonniers se tournent vers des mesures plus fortes.

Le Comité d'information pour la grève de la faim a déclaré que la majorité des détenus souffrent d'une forte baisse du poids et de la pression artérielle, et d'autres vomissent et urinent du sang.

Il a également noté que beaucoup d'entre eux ont souffert de maladies de peau en raison du manque de vitamines dans leur corps, en plus des cas de perte de connaissance et de convulsions.

Les prisonniers en grève de la faim dans les prisons sionistes ont promis d'intensifier leurs mesures de lutte au cours des jours à venir, face à l'intransigeance de l'occupation et l'absence de réponse à leurs demandes, malgré les 38 jours de grève de la faim.

Le doyen des prisonniers, Karim Younès, détenu dans les prisons sionistes depuis 35 ans, a dit dans ses déclarations transmises par l'avocat, Tamim Younès, après la visite: "Nous prendrons au cours des prochains jours des mesures de lutte plus fortes, y compris s'abstenir de boire de l'eau potable et du sel".

Il a déclaré que l'administration pénitentiaire israélienne a tenté au cours de plusieurs réunions de proposer la suspension de la grève et de discuter des demandes des prisonniers après cela, mais ils ont refusé cette proposition.

De son côté, le Comité national pour soutenir la grève de la dignité a appelé à rester dans les tentes de sit-in dans toutes les provinces aujourd'hui mercredi et de participer aux marches nocturnes.

french.palinfo.com

Aucun commentaire: