lundi 1 mai 2017

200 jeunes jérusalémites condamnés depuis début 2017

Jérusalem occupée – CPI

Les autorités d'occupation israéliennes ont intensifié la poursuite des militants jérusalémites sous prétexte de l'incitation à la haine d'Israël sur Facebook et ont augmenté le rythme des arrestations, avec des actes d'accusations contre environ 200 jeunes depuis le début de 2017.

L'avocat de la fondation de Dhameir, Mohammed Mahmoud, a déclaré que les juges israéliens sont très sévères avec les enfants mineurs et les jeunes arrêtés pour leurs publications Facebook, et qu'ils refusent d'alléger la condamnation ou l'assignation à domicile, notant que chaque jeune est condamné à une période entre 6 et 15 mois de prison.

Chaque mois, il est chargé de défendre entre 15 ou 20 cas d'arrestations en raison de ces publications.

Il a noté que les poursuites ont commencé de manière relativement faible dans les années 2014 et 2015, mais elles se sont multiplié significativement en 2016 et augmenté depuis le début de l'année 2017.

french.palinfo.com

Aucun commentaire: