lundi 17 avril 2017

Les exigences des prisonniers dans leur grève de dignité

Gaza -CPI

Des milliers de prisonniers dans les prisons israéliennes annonceront demain, lundi 17 Avril leur grève de la faim illimitée intitulée grève de la "liberté et dignité", en conjonction avec la Journée du prisonnier palestinien, afin d'en extraire leurs droits humains volés par l'administration pénitentiaire de l'occupation, lesquels ils ont obtenus auparavant par de nombreuses grèves.

L'actuelle grève sera la 24e grève menée collectivement par le Mouvement captif national dans les prisons israéliennes depuis 1967, y compris la dernière grève en 2014 et qui a duré 63 jours, en plus des dizaines de grèves partielles ou individuelles , notamment celles en protestation de l'aggravation de la détention administrative.

La Commission suprême des prisonniers de Hamas a annoncé son soutien et plein appui pour le succès de la grève de la liberté et dignité menée par les prisonniers pour extraire leurs droits usurpés et à la défense de la dignité des prisonniers et de leur liberté .

La Commission a souligné dans un communiqué le dimanche dont notre CPI a reçu une copie la participation dans cette grève de tous les prisonniers de Hamas dans la prison Hadarim avec leurs frères de différentes factions palestiniennes.

6 500 prisonniers palestiniens sont incarcérés dans les geôles de l'occupation, dont 58 femmes, 300 enfants, 500 détenus administratifs et 1800 prisonniers patients.

Demandes des prisonniers

Les prisonniers palestiniens mèneront leur grève de la faim illimitée en protestation de leur détention prolongée et illégale et exigent plusieurs revendications et qu'ils cherchent à réaliser par leur grève:

1-Installation d'une cabine téléphonique publique pour les prisonniers palestiniens dans toutes les prisons afin de communiquer avec leurs proches.

2-La visite comme suivant:

-*-Reprise de la 2e visite interrompue par la Croix-Rouge.

-*-La régularité des visites toutes les deux semaines et de ne pas annuler à tout moment.

*-De ne pas empêcher la visite pour le proche de la 1 ère et 2 e classe pour visiter le prisonnier.

-*-Augmenter la durée de la visite de 45 minutes à une heure et demie.

-*-Permettre au prisonnier de photographier avec ses proches tous les trois mois.

-*-Installations pour la commodité des parents à l'entrée de la prison.

-*-Autoriser l'entrée des enfants et les mineurs sous l'âge 16 ans, à chaque visite

3 -Le dossier médical

*-Fermeture du soi-disant "hôpital" de la prison Ramla, car inapte à assurer le traitement nécessaire.

-*-La fin de la politique de négligence médicale.

-*- Effectuer des examens médicaux périodiques-

-*-La procédure chirurgicale rapide et exceptionnelle.

-*-La mise en place des médecins spécialistes de l'étranger.

-*-La libération des patients des prisonniers, en particulier les personnes handicapées et les maladies incurables.

-*-Ne téléchargez pas le coût du traitement au captif.




4- Répondre aux besoins et aux demandes des prisonnières palestiniennes, que ce soit durant le transport individuel ou la rencontre directe sans barrière lors de la visite.

5-Transfert d'une prison à autre:

-*-Assurer le traitement humain des prisonniers lors de leurs déplacements

-*-Les prisonniers devront retournés des tribunaux et cliniques à la prison et non de les garder aux points de passage.

-*-La création des points de passage à usage humain et des repas.

-*-Addition des canaux par satellite adaptés aux besoins des détenus.

-*-Installation de refroidissement dans les prisons, en particulier dans les prisons de Megiddo et Gilboa.

-*-Reprise des cuisines pour toutes les prisons et les mettre complètement sous le contrôle des prisonniers palestiniens.

-*-L'introduction de livres, journaux, vêtements et nourriture concernés pour le prisonnier pendant les visites.

-*-Mettre fin à la politique de l'isolement.

-*- Mettre fin à la politique de détention administrative.

-*-Recommencer l'enseignement dans l'université hébreu ouverte.

-*-Permettre aux prisonniers de fournir officiellement et de façon convenue des examens de baccalauréat.

french.palinfo.com

@Copyright Le Centre Palestinien D'Information

Aucun commentaire: