dimanche 9 avril 2017

La mort du grand poète palestinien Ahmed Dahbour

Ramallah - CPI

Le grand poète palestinien Ahmed Dahbour est mort samedi, à l'âge de 71 ans, à Ramallah, en Cisjordanie occupée.

Le ministère de la Culture a annoncé aujourd'hui dans un communiqué la mort du grand poète palestinien, Ahmed Dahbour, en disant: "Par plus de douleur et de tristesse, nous disons au revoir à la grande stature créative, notre poète Ahmed Dahbour, qui est décédé dans la ville de Ramallah, lundi après-midi", généralement son départ une grande perte aux niveaux national, créatif culturel, et de l'humanité, a-t-il déploré.

Il a ajouté que le départ de Dahbour la Palestine n'a non seulement perdu l'un des géants de la littérature et la créative palestinienne, mais la boussole jusqu'à ses derniers moments indiquait en Palestine. Il était l'icône qui a toujours été une source d'inspiration pour beaucoup de notre peuple dans les différents lieux de résidence, et dans les différentes articulations historiques nationaux, sa poésie reflète la fierté palestinienne, surtout dans les années soixante et soixante-dix et quatre-vingt du siècle dernier, et est resté fidèle jusqu'à sa mort tragique.

Selon la biographie du défunt rapporté par l'agence officielle « Wafa », le poète Dahbour est né dans la ville de Haïfa en 1946, et a grandi et étudié à Homs, un camp de réfugiés palestiniens dans la ville syrienne de Homs, après que sa famille a émigré au Liban, après la Nakba de 1948, puis en Syrie.

Il a été directeur du rédacteur en chef du magazine « Lotus » jusqu'en 1988 et directeur général du Département de la Culture de l'Organisation de libération de la Palestine et membre de l'Union des écrivains palestiniens et des journalistes.

Dahbour a remporté le prix deTawfiq Ziad de la poésie en 1998 et a écrit de nombreux poèmes du groupe "chansons des amateurs".

french.palinfo.com

Aucun commentaire: