mercredi 5 avril 2017

« J’ai découvert des corps éparpillés » : au moins 100 morts dans une attaque au gaz en Syrie

Les musulmans sont les victimes du terrorisme et de la barbarie quotidienne et systématique d'une poignée de despotes que l'Occident couvre ! Avec quelle mépris et quelles valeurs va -t-on donner des leçons morales ?!

L’opposition demande une enquête de l’ONU sur une attaque contre Khan Sheikhun, près d'Idleb, alors que des rapports signalent que du gaz sarin aurait été utilisé

Des victimes de l’attaque chimique à Idleb, le 4 avril 2017 (AFP)

Par Areeb Ullah et Alex MacDonald

Jusqu'à cent personnes, dont des enfants, selon les secours, ont été tuées et des centaines d’autres ont été intoxiquées ce mardi lors d’une frappe aérienne qui a relâché des « gaz toxiques » dans une ville
du nord-ouest de la Syrie.

Des témoins ont évoqué des corps éparpillés dans une zone résidentielle de la ville de Khan Sheikhun (Idleb), après la dispersion tôt ce matin de ce que les médecins et spécialistes pensent être un puissant agent neurotoxique tel que le gaz sarin.


J’ai découvert des corps éparpillés dans toute la zone… les victimes étaient en grande majorité des civils – Ibrahim al-Seweid, un témoin

L’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH) a déclaré que de nombreuses victimes étaient mortes d’asphyxie et des effets du gaz.

Suite à l’attaque, de nombreuses victimes suffoquaient et avaient de l’écume à la bouche, ont déclaré les secouristes. Les images des victimes avec des pupilles rétrécies suggéraient également l’utilisation d’un agent neurotoxique comme le gaz sarin.

Le gouvernement syrien a affirmé qu’il n’avait pas utilisé d’armes chimiques, « que ce soit par le passé ou à l’avenir ». La Russie a quant à elle déclaré qu’elle n’avait mené aucune opération sur la ville ce mardi.

La suite sur middleeasteye.net

Aucun commentaire: