mercredi 12 avril 2017

Israël: un village palestinien symbole de la Nakba menacé de destruction totale

De jeunes palestiniennes protestent contre le projet
 de lotissements de luxe à Lifta AFP/AHMAD GHARABLI



La « Nakba », c’est-à-dire la catastrophe… C’est ainsi que les Palestiniens nomment la guerre qui a suivi la création de l’Etat d’Israël en 1948. A l’époque 750 000 Palestiniens sont poussés à l’exil, abandonnant 400 villages qui seront ensuite détruits. Situé à l’entrée de Jérusalem, Lifta est l’un des derniers vestiges encore debout. Un lieu de mémoire pourtant menacé de disparition. En cause, un projet de lotissement de luxe porté par les autorités israéliennes contre lequel des Palestiniens mais aussi des Israéliens ont décidé de se battre pour sauvegarder cet ensemble de ruines symboliques.

Aucun commentaire: