mardi 11 avril 2017

Israël reconnaît avoir perdu les corps de martyrs palestiniens détenus


Les autorités israéliennes ont avoué lundi qu’elles ont perdu les corps de martyrs palestiniens qui avaient mené des opérations de résistance contre l’occupation israélienne et qui avaient été enterré dans les cimetières des nombres.

Un article du quotidien Ha’aretz déclare que les autorités israéliennes ont délégué l’enterrement des corps des martyrs palestiniens à des entreprises israéliennes, dans les années quatre-vingt dix. Mais la seule chose qu’on a trouvée est leur lieu de sépulture, les documents relatifs à cette affaire ayant été déchirés.

Selon le journal, ces aveux sont exprimés dans la réponse du ministère public à la requête déposée par les familles des martyrs palestiniens devant la Haute Cour pour récupérer les corps de leurs fils.

L’article du Haaretz affirme que sur les 123 corps, l’Etat n’en a retrouvé que deux ; quant à l’armée israélienne, elle a dit qu’elle n’avait aucune information sur le nombre de corps de martyrs palestiniens tués dans les années 1990 et détenus.

L’article souligne que la cour israélienne a dit qu’une enquête devait être menée pour découvrir quelle entreprise a été désignée pour procéder aux enterrements. Le plus souvent, la tâche a été assignée à des compagnies comme « IES ». Cette entreprise a fermé et tous les documents relatifs à l’affaire ont été détruits.

Les seuls corps qui ont été trouvés sont ceux de Diaa al-Dumiati et Dergham Zakarneh, qui ont été tués en 2002.

Source : Palestine Info

Traduction : MR pour ISM

Aucun commentaire: