samedi 22 avril 2017

Dans le sixième jour, les prisonniers de Rimoun rejoignent la bataille de la Dignité

Ramallah – CPI

Environ 1 500 prisonniers palestiniens poursuivent leur grève de la faim illimité dans les prisons sionistes pour le sixième jour consécutif sous le slogan: "Liberté et Dignité" pour reprendre leurs
droits saisis par l'administration pénitentiaire israélienne, tandis que les prisonniers de Rimoun ont rejoint la grève de la faim ce matin samedi.

Les forces de la répression de l'administration pénitentiaire israélienne avait effectué hier des incursions et des fouilles intensives dans les sections des prisonniers en grève de la faim.

Dans la prison de "Nitzan" à al-Ramlah, les forces armées occupantes ont utilisé les chiens policiers et ont confisqué le sel et le Coran des prisonniers.

L'administration pénitentiaire israélienne continue d'effectuer des processus de transfert contre les prisonniers en grève de la faim d'une prison à une autre, tout en isolant plusieurs d'autre.

Depuis le premier jour de la grève de la faim, l'administration pénitentiaire israélienne a confisqué les biens des prisonniers en grève et aussi leurs vêtements.

Elle utilise la prison de Nitzan pour isoler les prisonniers en grève de la faim au milieu des conditions humanitaires et de santé très difficiles.

Dans le même contexte, le Comité des médias de la grève de la faim a déclaré qu'un certain nombre de prisonniers dans la prison de Rimoun ont rejoint la grève de la faiù.

De plus, les dirigeants de l'occupation poursuivent leur incitation contre les prisonniers en grève de la faim et appelant à les laisser mourir.

french.palinfo.com

Aucun commentaire: