mercredi 19 avril 2017

3e jour de la grève "Liberté et Dignité"

Jérusalem occupée – CPI

Pour le troisième jour consécutif, les prisonniers palestiniens poursuivent leur grève de la faim illimitée "Liberté et Dignité" dans les prisons d'occupation israéliennes, avec la participation de 1 500 captifs, pour demander l'amélioration des conditions de leur détention.

Dans leur grève qui a commencé le 17 Avril lors de la journée du prisonnier palestinien, les prisonniers exigent leurs droits spoliés par l'administration pénitentiaire israélienne.

Le comité des médias pour le suivi de la grève de la faim des prisonniers palestiniens a déclaré que l'occupation a poursuivi ses mesures punitives contre les prisonniers en grève de la faim, y compris l'interdiction de visites et les campagnes de transferts.

Dans un communiqué publié la nuit dernière, le comité a dit que l'administration pénitentiaire israélienne a commencé depuis mardi matin à empêcher les avocats des institutions juridiques à rendre visite aux prisonniers grévistes.

Dans la prison de Jalama, l'administration pénitentiaire israélienne a empêché l'avocat Gawad Boulos de rendre visite au prisonnier Marwan Barghouthi et à Nasser Awis, qui ont été transférés lundi de la prison de Hadarim.

Dans la geôle de Gilboa, l'administration pénitentiaire israélienne a empêché la visite des avocats, sous prétexte que les captifs en grève de la faim ne pourraient pas marcher, alors qu'ils n'étaient en grève que depuis un jour.

A Ofer, l'avocate du Club du captif palestinien a été interdite de rendre visite aux prisonniers en grève de la faim par la direction de la prison qui a ignoré certains d'entre eux.

Elle a également transféré les prisonniers grévistes à la section 11, après avoir été transformée en section d'isolement et a confisqué les biens et les vêtements des prisonniers, en les fouillant.

Dans le même contexte, un certain nombre de prisonniers malades dans la prison d'Ashkelon ont rejoint la grève de la faim, et se sont vus imposer une série de sanctions.

De plus, les avocats des prisonniers ont décidé de boycotter les tribunaux sionistes à partir de mercredi.

french.palinfo.com

Aucun commentaire: