mardi 7 mars 2017

Le FPLP dénonce l’assassinat du jeune Palestinien combattant et dirigeant Basil al-Araj

Par FPLP

Le Front Populaire pour la Libération de la Palestine se joint aux masses de notre peuple résistant qui pleurent l’un des plus éminents jeunes palestiniens en lutte, Basil al-Araj, qui a été assassiné
aujourd'hui par le lâche occupant sioniste.

Le martyr a mené une bataille héroïque après plusieurs mois de poursuite. Le Front a appelé à des actions de résistance pour le rassemblement dans l’unité et la coordination pour répondre à ce crime et intensifier les opérations contre l’occupation sioniste.

Le Front a souligné que la Palestine aujourd'hui a perdu un des meilleurs jeunes lutteurs de la Palestine, qui a payé de sa vie ses principes et ses valeurs. Il s’était engagé à rejeter toutes les solutions de capitulation, il avait une vision claire de la libération, et il a travaillé pour relater l’histoire de la Palestine et faire face à toutes les tentatives pour liquider la cause palestinienne.

Le martyr Basil Al-Araj était un combattant de la liberté, intellectuel et théoricien de l’insurrection de la jeunesse palestinienne. Il se consacrait à un chemin de résistance, à l’intifada, à l’unité, au retour et à la libération de toute la terre de la Palestine. C’était un intellectuel révolutionnaire qui mettait toutes ses énergies culturelles et intellectuelles au service de la résistance ainsi que de ses propres actions sur le terrain, luttant contre la coordination de la sécurité et la collaboration.

L’assassinat du combattant martyr Basil al-Araj est le fruit affreux de la continuation de la coordination sécuritaire. Basil al-Araj et ses camarades ont été pris en chasse par l’appareil de sécurité de l’Autorité Palestinienne et ont été emprisonnés pendant plusieurs mois, et cette détention a été directement suivie par la traque menée par l’occupation contre lui jusqu'à sa mort.

Le sang du combattant martyr Basil al-Araj et de tous les martyrs de Palestine, et la souffrance des prisonniers palestiniens, font appel à tous pour construire l’unité sur le champ de bataille et activer et promouvoir le soulèvement populaire contre l’occupation et le développement de la résistance armée comme moyen le plus efficace pour dissuader l’occupation et lui faire rendre compte de ses crimes.

Il faut aussi, de façon urgente, faire face à toutes les formes de coordination de la sécurité, aux arrestations politiques et aux poursuites de l’appareil sécuritaire de l’Autorité palestinienne. La coordination de la sécurité est une trahison explicite du sang des martyrs et des principes et valeurs de notre peuple et continue à nuire à la résistance et à la jeunesse palestinienne.

La direction palestinienne officielle doit également traduire ses paroles en action et aller devant les institutions internationales pour poursuivre l’occupation pour ses crimes contre le peuple palestinien au milieu de l’escalade des crimes et des lois racistes contre le peuple palestinien.

Il y a un risque réel posé à la cause palestinienne au milieu des tentatives de l’occupation d’utiliser la couverture impérialiste américaine, la situation arabe et la division interne pour une nouvelle attaque contre le peuple palestinien, pour s’emparer encore plus de terres, passer de nouvelles lois racistes et proposer « l’application de la souveraineté israélienne » sur la colonie illégale de Maale Adumim à l’est de Jérusalem, un crime de plus parmi les tentatives de l’occupation persistante pour liquider les droits des Palestiniens et la cause palestinienne.

La loyauté envers le martyr Basil al-Araj nécessite de mettre fin aux accords d’Oslo, contre laquelle le martyr a toujours lutté, et la formation d’une nouvelle stratégie nationale pour faire face aux défis actuels et unir les énergies du peuple palestinien dans l’intifada et la résistance.

L’occupation croit peut-être que le crime de l’assassinat du combattant Basil al-Araj arrêtera l’intifada et l’esprit de résistance de la jeunesse palestinienne. Au contraire, son esprit et son engagement ne feront que déclencher plus d’énergie et de créativité pour faire face à l’agression, à l’occupation et à tous les projets de liquidation.

Source : PFLP

Traduction : André Comte

Aucun commentaire: