mardi 14 mars 2017

Des Palestiniens réclament la démission d’Abbas


The Associated Press


RAMALLAH, Territoire Palestinien — Plusieurs centaines de Palestiniens sont descendus dans les rues de Ramallah, lundi, pour prendre part à une manifestation antigouvernementale, réclamant la
démission du président Mahmoud Abbas et contestant sa politique de coopération avec Israël en matière de sécurité.

Dans un événement distinct, des journalistes palestiniens se sont rassemblés pour un «sit-in» visant à dénoncer la répression violente, la veille, d’une manifestation antigouvernementale par la police antiémeute palestinienne.

Dimanche, des agents munis de casques ont battu des manifestants et des journalistes. Un journaliste du réseau Palestine Today TV, Jihad Barakat, affirme avoir été poussé, ce qui aurait endommagé sa caméra.

Des dizaines de personnes ont été arrêtées dans les six derniers mois en marge de manifestations pacifiques, a dit le chef de la Commission indépendante pour les droits de la personne, Amar Dweik, précisant que la plupart ont depuis été libérées.

Le premier ministre palestinien Rami Hamdallah a promis, lundi, la mise sur pied d’une enquête pour faire la lumière sur les événements de dimanche. Il a dit avoir constitué un comité formé notamment de M. Dweik, du ministre de l’Intérieur adjoint et de membres du syndicat d’avocats.

Plusieurs centaines de manifestants étaient réunis dans la ville de Ramallah, en Cisjordanie, appelant à la démission de Mahmoud Abbas. Certains scandaient «la coordination sécuritaire est une trahison!», en référence à une controversée politique — mise de l’avant par M. Abbas — de partenariat avec les forces israéliennes pour lutter contre les extrémistes islamistes.

Aucun commentaire: