mardi 7 mars 2017

15 000 femmes palestiniennes arrêtées depuis 1967


Ramallah - CPI

La Commission des Affaires des prisonniers a souligné que les forces d'occupation ont arrêté environ 15 000 femmes palestiniennes, depuis 1967.

Dans un communiqué publié lundi, le Comité a affirmé que les arrestations sionistes se poursuivent contre les femmes, sur une base quotidienne enregistrant une hausse considérable au cours des deux années précédentes.

Il a souligné que les autorités d'occupation maintiennent en détention 56 palestiniennes dans les prisons Hasharon et Damon, parmi lesquelles 16 mineures âgées de moins de 18 ans dont 11 souffrent de problèmes de santé.

Elle a expliqué que l'occupation a arrêté en 2016, environ 170 femmes et filles, en notant que les autorités d'occupation ont arrêté deux palestiniennes en détention administrative, Sabah Pharaon originaire de la ville Béthanie, près de Jérusalem, et Ihsan Dbabseh, du village de Nuba, au nord-ouest d'Hébron, du sud de Jérusalem occupée.

La Commission palestinienne des droits humains a fait expliqué que la plus ancienne détenue dans les geôles de l'occupation est Lina Jerboni, habitante du village d'Arraba, dans les territoires palestiniens occupés en 948, condamnée à 17 ans de prison, peine qui prendra fin en Avril 2017.

Elle a expliqué que les prisonniers sont soumises à des traitements et des tortures dégradants et souffrent de sanctions, d'isolement cellulaire, la privation de visites et de négligence médicale.

Il est à noter que la première période de l'Intifada palestinienne, qui a été lancée en 1987, a vu la plus grande campagne d'arrestations de femmes palestiniennes. 3000 femmes ont été arrêtées, alors que durant la deuxième Intifada qui a éclaté en 2000, 900 femmes ont été interpellées.

En effet, les forces occupantes ont intensifié leur escalade contre les femmes palestiniennes pendant la dernière Intifada de Jérusalem, depuis le début d'Octobre 2015, et 27 ont été tuées.

Il est à noter que ce mercredi 8 Mars aura lieu la Journée internationale de la femme, en espérant que ce soit l'occasion de dénoncer les injustices subies par les femmes palestiniennes.

french.palinfo.com

Aucun commentaire: