lundi 30 janvier 2017

Mort mystérieuse d'un ancien général du KGB proche du "dossier compromettant" sur Trump

L'immeuble Loubianka, à Moscou, connu pour avoir été le siège du KGB

Un ancien membre du KGB russe a été retrouvé mort à l'arrière de sa voiture, à Moscou. Il était une des principales sources du dossier compromettant sur Donald Trump. Une enquête est en cours pour connaître les raisons de son décès.

Le nom d'Oleg Erovinkin sera-t-il un mystère de plus parmi les nombreuses questions sans réponses qui planent au-dessus de la tête du président américain Donald Trump ? Cet ancien général du service de renseignement russe a été découvert mort, à l'arrière de son véhicule à Moscou, jeudi 26 janvier. Selon des informations du Telegraph, Oleg Erovinkin était une source très proche d'un dossier de 35 pages, qui détaillait des informations "compromettantes" sur l'actuel président américain Donald Trump.

Parmi les éléments, la rumeur de l'existence d'une vidéo à caractère sexuel, filmé à l'insu du chef de l'actuel chef d'État américain par les services secrets locaux. Les médias avaient alors annoncé l'existence de ce rapport controversé et la rumeur avait enflé jusqu'à défrayer la chronique et s'interroger sur les réelles relations entre Moscou et Washington.

Selon les médias, le document fournissait également des échanges d'informations entre les chefs d'États russes et américains, sur une décennie. À l'époque, le Kremlin avait nié en bloc disposer de telles informations et Donald Trump avait qualifié ce document de "bidon". Le poisson avait été rapidement noyé, sans que la véracité de ce dossier ne soit prouvée.
Oleg Erovinki, une des principales sources du dossier

Le document qui mettrait à mal Donald Trump avait été rédigé par Christopher Steele, un contre-agent d'espionnage britannique. Quel est le rapport entre le dossier sulfureux et la mystérieuse mort de l'agent russe ? Christopher Steele se serait fait aider par Oleg Erovinkin, qui a été sa principale source de renseignement. Le Russe a également été un des principaux collaborateurs d'Igor Sechin, ancien vice-Premier ministre et désormais à la tête de la compagnie pétrolière publique russe : Rosneft.


En juillet 2016, l'écrivain du dossier contre Trump a indiqué dans un rapport de renseignement qu'une source proche d'Igor Sechin avait divulgué les liens présumés entre les partisans de Donald Trump et Vladimir Poutine. Officiellement, Oleg Erovinkin est décédé d'une crise cardiaque, mais une enquête est en cours. Cette disparition relance les interrogations sur les coulisses et les conditions de l'élection du président américain à la Maison-Blanche.

Aucun commentaire: