mercredi 31 août 2016

Un camp d'extrême droite enseigne à résister aux interrogatoires du Shin Bet

crédits/photos : GALI TIBBON (AFP) Des partisans de l'organisation d'extrême-droite
 israélienne, Lehava, agitent le drapeau israélien pour protester contre le mariage de Morel Malcha,
 juive reconvertie et Mahmoud Mansour, musulman, à Rishon LeZion le 17 août 2014


L’organisation se présente comme une association anti-assimilation se battant pour les droits des juifs

L’organisation Lehava, dirigée par Bentzi Gopstein, a organisé cet été cinq camps en Cisjordanie, destinés à des jeunes, simulant des interrogatoires du Shin Bet, dispensant des cours de Krav Maga ainsi que des cours d’arabe, rapporte mardi le quotidien israélien Yediot Ahronot.

Dans les vidéos postées par le quotidien, des dizaines de jeunes peuvent être vus prendre part à des exercices paramilitaires et des cours de Krav-Maga afin de pouvoir contrer les forces de sécurité israéliennes qui tentent d’empêcher les actions violentes d’extrémistes juifs.

https://www.facebook.com/BentziGopshtainOfficial/videos/vb.1505284769760624/1774424732846625/?type=2&theater

Le camp, destiné aux jeunes de 14 à 22 ans, proposerait également des cours sur les droits des détenus, les meilleures techniques pour résister à un interrogatoire policier ainsi que comment intimider des arabes.

Suite à la publication de l’article, Gopstein a accusé Yedioth Ahronoth de manque d’objectivité et d’incitation à la haine contre le camp.

"Tout ce dont nous parlons dans ce camp est de comment protéger nos soldats et nos filles" a-t-il déclaré.

L’organisation, qui manifeste régulièrement contre les mariages mixtes entre juifs et non-juifs et les gay prides, se présente comme une association anti-assimilation se battant pour les droits des juifs.

Aucun commentaire: