jeudi 28 juillet 2016

Les nouveaux immigrants de France sont les plus nombreux à vouloir défendre l’Etat des juifs


Le Département sécuritaire et social du ministère de la Défense a publié mercredi les chiffres de l’enrôlement volontaire dans Tsahal des jeunes juifs de la diaspora. Pour l’année 2016, c’est la France qui tient de loin la palme avec 45% du total des jeunes qui demandent à monter en Israël et pour y effectuer un service militaire. Les Etats-Unis arrivent en seconde position avec 29%, suivis par la Grande-Bretagne avec 5%. Il s’agit d’un inversement du classement car ce sont les Etats-Unis qui figuraient traditionnellement en tête de classement.

Une cérémonie avait lieu mercredi à Tel-Aviv en l’honneur de ces courageux et méritants volontaires, en présence notamment de la ministre de l’Intégration et de l’Alya Sofa Landver, du vice-ministre de la Défense Elie Ben-Dahan, de représentants du ministère de la Défense, de Tsahal, de l’Organisation sioniste mondiale, de l’organisation Mahal etc.

Ces jeunes juifs qui se portent volontaires doivent auparavant suivre une formation intensive de préparation physique et mentale ainsi qu’un stage de connaissance du pays et de sa population, et bien évidemment un oulpan.

Il s’agit de la troisième année où l’école de préparation militaire Amihaï, au sein de l’Organisation sioniste mondiale, oeuvre de manière structurée pour amener des jeunes juifs de la diaspora pour entrer dans les rangs de Tsahal, espérant qu’ils resteront ensuite en Israël. Ce programme est appelé “Arazim”.

Aucun commentaire: