jeudi 30 juin 2016

Démolition du village Arakeb pour la 100ème fois

Néguev occupé-CPI

Les inspecteurs du ministère sioniste de l'Intérieur, accompagnés d'une grande force de la police, a démoli, mercredi (29/6), le village bédouin d'Arakeb, non reconnu par l'occupation, dans le Néguev.

Des sources locales dans le village ont indiqué qu'il est la 100 ème fois de démolition de ce village bédouin depuis l'année 2010.

L'occupation israélienne a provoqué les bédouins arabes par la démolition de leurs maisons, à maintes reprises, en dépit que les bédouins essayent chaque fois à se loger de chercher un abri pour leurs enfants après la démolition de leurs maisons au Néguev, mais les forces occupantes tentent souvent de les expulser de leurs terres au profit des colons extrémistes.

Il convient de noter que le village Arakeb est l'un des 51 villages arabes dans le Néguev, les autorités d'occupation ont refusé de le reconnaître, et le ciblent par toujours la démolition et le déplacement de ses habitants, afin de construire des avants-postes coloniaux.

Environ 250 000 citoyens palestiniens vivent dans la région du Néguev, la moitié résident dans des villages et des communautés, dont certains construites depuis des centaines d'années, mais les autorités d'occupation ne reconnaissent pas la propriété du territoire de ces villages et les communautés, et refuse de leur fournir des services de base, tels que l'eau, l'électricité et les infrastructures.

Aucun commentaire: