jeudi 31 mars 2016

L'occupation menace la vie des malades de Gaza

Gaza – CPI

Le centre des droits de l’Homme « Mizan » a déclaré que les autorités d'occupation menacent la vie des malades palestiniens de la population de Gaza en les empêchant de voyager et en les arrêtant au passage d’Erez.

Un responsable du secteur de la recherche dans le centre, Samir Zaqout, a déclaré que les forces israéliennes ont arrêté huit citoyens malades de la bande de Gaza au passage d’Erez depuis le début de cette année (2016).

Zaqout a déclaré à "Quds Press" que les forces d'occupation ont arrêté, lundi dernier, le malade Mohamed Kamel Abu Odeh (34 ans) de Rafah, au sud de la bande de Gaza, alors qu’il se rendait dans un hôpital en Cisjordanie, sachant qu’un autre malade a été arrêté jeudi dernier de la même manière.

Le chercheur palestinien a considéré que l’arrestation des malades palestiniens est "une violation organisée et un piège pour attirer les palestiniens, les arrêter et leur faire du chantage".

Le centre Mizan a affirmé que les actes des autorités d'occupation sont des "violations flagrantes et systématiques des règles du droit international humanitaire, en particulier la poursuite du blocus imposé à la bande de Gaza depuis plus de huit ans."

Il a appelé la communauté internationale à faire pression sur l'occupation et l’obliger à respecter le droit international et lever le siège imposé à la bande de Gaza ainsi que d'assurer la libre circulation des personnes et des biens.

Les forces d'occupation israéliennes ont arrêté 44 palestiniens, dont quatre patients et 30 marchands, lors de leur passage par la traversée d’Erez au cours de l’année dernière (2015).

Aucun commentaire: