mardi 29 décembre 2015

142 palestiniens tués : l’intifada brise le mur du silence sur les crimes de l’occupation

Jérusalem occupée-CPI

142 palestiniens ont été tués depuis le déclenchement de l’intifada en octobre 2015 ; tandis que les forces de l’occupation continuent de liquider les jeunes sous n’importe quel prétexte,
en augmentant la colère du peuple palestinien et en intensifiant son Intifada , qui a réussi à briser le mur du silence arabe et mondial sur les crimes atroces de l’occupation sioniste et sur ses agressions quotidiennes contre la mosquée Al-Aqsa.

Une étude statistique préparée par le Centre Al-Qods a démontré que la circonscription de Hébron est à la tête des villes palestiniennes avec 41 citoyens liquidés par les forces de l’occupation sionistes.

L’étude a montré aussi que 27 enfants palestiniens ont été tués par l’occupation durant cette période, et que le nombre de femmes et de filles liquidées par l’occupation est 12 et celui des jeunes abattus de moins de 20 ans est 45 personnes (40%) du total.

L’étude a montré que le taux des exécutions sommaires des jeunes depuis le déclenchement de l’Intifada a atteint 83% des cas.Le centre Al-Qods a demandé aux ministères palestiniens, de l’information, de la sante, et des affaires étrangères de traiter le sujet des exécutions sionistes des palestiniens dans un congrès international qui doit être organisé rapidement, afin de briser le mur du silence sur les excès de l’occupation.

Aucun commentaire: